A l’ONU, la chancelière brésilienne rencontre les représentants de 3 pays

Le ministre brésilien des Affaires étrangères, Carlos França, a rencontré mercredi (21) le vice-Premier ministre et chancelier cambodgien Prak Sokhonn lors d’une réunion en marge de la 77e Assemblée générale des Nations Unies (ONU), à New York, aux États-Unis. Selon Itamaraty, les deux sont liés à la coopération bilatérale, aux contextes régionaux et à la récente nomination du Brésil en tant que partenaire de dialogue sectoriel de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), actuellement présidée par le Cambodge.

Le bloc économique était la troisième destination des exportations du Brésil et le deuxième plus grand excédent commercial en 2021. De janvier à août 2022, le Brésil a déjà exporté plus de 16 milliards de dollars vers l’ASEAN, avec un excédent de 9,5 milliards de dollars.

Toujours selon l’Itamaraty, Carlos França a présenté à Prak Sokhonn la candidature du professeur Leonardo Nemer Caldeira Brant à un poste vacant à la Cour internationale de justice, lors des élections qui auront lieu en novembre de cette année.

La chancelière brésilienne est à New York depuis le week-end. Hier (20), il a accompagné le discours du président Jair Bolsonaro à l’ouverture de la 77e Assemblée générale des Nations Unies. Le président brésilien a déclaré, entre autres, que l’économie nationale est en « reprise complète » malgré la crise mondiale.

Le Salvador

Lors d’une autre réunion bilatérale, Carlos França a rencontré la chancelière du Salvador, Alexandra Hill, lors de la signature d’un accord sur les services aériens.

« L’accord élargit les possibilités de trafic aérien entre le Brésil et El Salvador et a le potentiel de promouvoir la mobilité des personnes et des marchandises, apportant des avantages tangibles aux deux pays », a déclaré le palais d’Itamaraty.

La France a également présenté la candidature de Caldeira Brant à la chancelière salvadorienne pour un siège à la Cour internationale de Justice.

Guinée-Bissau

La troisième rencontre de Carlos França de la journée a eu lieu avec la ministre bissau-guinéenne des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et des Communautés, Suzi Barbosa. Tous deux ont discuté de l’agenda bilatéral.

Selon Itamaraty, le Brésil contribue à l’éducation des bissau-guinéens car il s’agit de la deuxième destination parmi les participants au programme d’accord étudiant-diplômé (PEC-G).

En outre, le ministre a souligné qu’en juin dernier, le Brésil avait été réélu à la Commission de consolidation de la paix de l’ONU, l’organe dans lequel il préside la formation pour la Guinée-Bissau et soutient le processus de consolidation des institutions et le développement économique du pays.

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.