Aliança Francesa Porto Alegre promeut le débat d’idées

L’Aliança Francesa Porto Alegre, en collaboration avec la Fondation Iberê et le Centre Intermondes de La Rochelle, promeut le deuxième débat d’idées de l’année, dans le but de discuter de l’importance de la résidence artistique dans les arts visuels car elle offre un espace d’immersion d’expériences et d’échanges artistiques et multiculturels et d’apprentissages uniques.

L’événement aura lieu le jeudi 26 mai à partir de 18 heures à la Fundação Iberê. A 18h nous vous proposons une visite des expositions du musée et à 19h le débat d’idées à l’auditorium Iberê. L’événement sera également diffusé sur YouTube depuis l’AFPOA.

Les invités du débat sont David Ceccon, Leandro Machado, Letícia Lopes et Xadalu Tupã Jekupé, artistes récompensés par le Prix de l’Alliance française d’art contemporain. Tous ont fait l’expérience d’une résidence artistique au Centre Intermondes, à La Rochelle, France. De cette façon, ils peuvent partager leurs expériences avec nous. Il y aura également la participation d’Edouard Mornaud, directeur du Centre Intermondes (résidence artistique internationale) rattaché à la Direction de la Culture et du Patrimoine de la Ville de La Rochelle. Le débat est médiatisé par le journaliste Roger Lerina.

L’événement sera en portugais, avec traduction consécutive, organisé par Mélanie Le Bihan, directrice de l’Alliance française.

A propos des invités :

David Cecono

David Ceccon – Photo : Divulgation

David Ceccon est titulaire d’un diplôme en beaux-arts de l’Université fédérale du Rio Grande do Sul (UFRGS). En tant qu’artiste multidisciplinaire, sa pratique artistique réfléchit sur l’existence biologique, culturelle, réelle et virtuelle des sujets dans la société contemporaine. Il a tenu 6 expositions personnelles et participé à plusieurs expositions collectives nationales et internationales. Il a également développé et participé à plusieurs projets d’arts visuels, dont des projets graphiques et scénographiques. Il a remporté le prix IEAVI (2016), le prix Açorianos dans les catégories Révélation et Artiste exceptionnel en gravure (2016) et le prix Aliança Francesa pour l’art contemporain (2018) – bénéficiant d’une résidence artistique en France. Il est co-créateur et artiste collaborateur de Revista Fracasso (@revistafracasso), nominé pour le prix Açorianos (2021). Il est actuellement représenté par Galeria AURA (SP). Il travaille également comme assistant exécutif chez CoCreate TH en collaboration avec Art Sense à Londres (Royaume-Uni).

Leandro Machado

Leandro Machado – Photo : Publicité

Leandro Machado dos Santos est né à Porto Alegre/RS, en 1970. Licencié en Beaux-Arts – Peinture, en 2003 et Diplômé en Éducation Artistique, en 2007, tous deux de l’Université Fédérale de Rio Grande do Sul. Il est également spécialisé en santé mentale – Hôpital psychiatrique de São Pedro, Résidence de santé intégrée, École de santé publique (Porto Alegre/RS, 2007). Il a organisé des expositions individuelles telles que Archéologie du Chemin, en 2019, au Centre Intermondes, à La Rochelle, France, et en 2018, Dessins Schématiques – présenté à la Pinacothèque Aldo Locatelli, à Porto Alegre/RS. Il a également participé à des expositions collectives telles que Rua!, en 2020, au Museu de Arte do Rio, Rio de Janeiro/RJ. A remporté un prix au 5e concours d’art imprimé Goeth-Institut Porto Alegre, en 2020. Et en 2017, 1ère place à l’Aliança Francesa de Arte Contemporânea, de l’Aliança Francesa Porto Alegre.

Leticia Lopes

Letícia Lopes – Photo : Publicité

Letícia Lopes est née à Campo Bom/RS, 1988, vit et travaille entre São Paulo et Porto Alegre. Diplômée en Arts Visuels (UFRGS, 2016), elle a participé à des expositions collectives depuis 2013, présentant son travail à São Paulo, Rio de Janeiro, Paraná, Rio Grande do Sul, Pernambuco, France et République Tchèque. En 2022, elle a tenu sa 8e exposition personnelle, « Anima », à la galerie Verve (SP) avec un texte d’Agnaldo Farias, et en 2019, elle a remporté le 3e prix d’art contemporain de l’Aliança Francesa, qui lui a donné ses cheveux. . première exposition personnelle à l’étranger, « Je veux être adorée » (La Rochelle/FR). Toujours en 2019 et en 2021, elle a été nominée pour le PIPA Award. L’artiste développe ses recherches principalement à travers la peinture, explorant des espaces d’ambiguïté et de mystère entre réalité et représentation, explorant le support et le montage de l’œuvre comme outils pour imaginer de nouvelles significations.

Xadalu Tupa Jekupe

Xadalu Tupã Jekupé – Photo : Denilson Fagundes

Xadalu Tupã Jekupé est un artiste métis qui utilise des éléments de sérigraphie, de peinture, de photographie et d’objets pour aborder la tension entre la culture indigène et occidentale dans les villes sous la forme d’art urbain. Son travail et ses conversations avec des sages autour du feu sont devenus l’un des moyens les plus puissants des arts visuels pour éradiquer la culture indigène du Rio Grande do Sul. Le dialogue et l’intégration avec la communauté Guarani Mbyá ont permis à l’artiste de sauver et de reconnaître sa propre origine. Né à Alegrete, Xadalu Tupã Jekupé a des origines liées aux peuples indigènes qui habitaient traditionnellement les rives de la rivière Ibirapuitã. En 2020, son œuvre « Attention Zone Indigène » a été transformée en drapeau et hissée dans le dôme du Musée d’Art de Rio. Quelques mois plus tard, il remporte le prix Aliança Francesa avec l’œuvre « Colonial Invasion : Meu Corpo Nosso Território », qui l’emmène en 2021 en résidence d’artiste en France, au Centre Intermondes.

Édouard Mornaud

Edouard a 25 ans d’expérience dans des rôles de leadership culturel, notamment au Département culturel du ministère français des Affaires étrangères à Paris, en tant que directeur général de l’Alliance française à Melbourne, Australie, attaché culturel de la Commission européenne en Asie du Sud-Est, conservateur adjoint de l’AFAA / Culturesfrance (aujourd’hui Institut Français) et depuis 2008 il est directeur du Programme international de résidences artistiques au Centre Intermondes de La Rochelle. Depuis ses débuts en tant que responsable culturel pour l’Alliance française à Bangkok et le responsable culturel français à Nazareth, en Israël, il a méthodiquement construit une carrière autour du développement et de la prestation de programmes culturels complexes, avec un accent particulier sur les relations interculturelles.

médiateur

Roger Lérina

Roger Lerina – Photo : Raul Krebs

Journaliste et critique de cinéma, membre de l’Abraccine (Association brésilienne des critiques de cinéma). Il a été vice-président de l’Association des critiques de cinéma du Rio Grande do Sul (ACCIRS) entre 2008 et 2010 et président de 2010 à 2012. Éditeur du site Roger Lerina (rogerlerina.com), une plateforme dédiée aux actualités, articles et vidéos sur le cinéma , arts de la scène, musique, arts visuels et événements culturels. Il est membre du conseil artistique de l’événement Noite dos Museus à Porto Alegre depuis 2019. Depuis 2018, il est membre du comité de sélection des attractions musicales de Virada Sustentável à Porto Alegre) et du 11e Festival international du film Frontier. (2019). Commissaire des projets My Favorite Film et Adaptation: Between Literature and Cinema, tous deux présentés à l’Instituto Ling. Il travaille comme reporter et critique de cinéma à Canal Brasil. Programmateur des trois salles du Cine Grand Café, ouvert fin novembre 2021 au Shopping Nova Olaria, à Porto Alegre.

MAINTENANCE

Débat d’idées La résidence d’artiste comme espace d’immersion, d’expérience multiculturelle et d’apprentissage dans les arts visuels

  • Quand? Jeudi 26 mai 2022 à 18h
  • Vrai: Fondation Iberê Camargo et AFPOA YouTube
  • Interdit France

Alliance Française de Porto Alegre

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.