Alors que les infections augmentent, un nouveau centre de vaccination contre la variole du singe ouvre à Paris

La France ouvre un centre de vaccination dédié au monkeypox (Photo : Dado Ruvic/Agência Brasil)

Mercredi, les gens ont fait la queue pour se faire vacciner contre la variole du singe dans un nouveau centre spécial à Paris, qui est complet depuis deux jours depuis son ouverture.

Plus de 1 800 personnes en France ont contracté le virus, la plupart des infections dans la région parisienne représentant environ 10 % des infections mondiales.

« Si nous pouvons empêcher la propagation de la maladie et revenir à une autre pandémie… ce serait cool », a déclaré Maxime, un étudiant de 27 ans qui faisait la queue.

Plus de 100 centres de vaccination ont été ouverts dans le pays ces dernières semaines et plus de 6 000 personnes ont été vaccinées.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré samedi que le monkeypox représente une urgence sanitaire mondiale. Plus de 18 000 cas ont été détectés dans plus de 78 pays jusqu’à présent cette année.

Dans l’épidémie actuelle, en dehors du continent africain, où la maladie est endémique, le virus s’est principalement propagé parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes.

La France a annoncé que la campagne de vaccination ciblera les groupes les plus à risque, notamment les homosexuels et les professionnel(le)s du sexe.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.