Attention aux pollens ! Le Bulletin Hebdomadaire des Allergies – Montecarlonews.it

Quel est le risque auquel les patients sont confrontés cette semaine ? allergie† Le bulletin publié par Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), qui s’appuie sur les sites d’enquête, sur les rapports des stations sentinelles et sur les prévisions météorologiques, fournit des informations vitales.

Ceci est le texte du bulletin hebdomadaire
Quant aux allergies, c’est malheureusement la guerre entre les pollens et les allergiques !
Avec des conditions météorologiques très favorables à l’émission et à la propagation du pollen dans l’air, les concentrations de pollen augmentent fortement
L’anticyclone présent aux Açores vient de se positionner sur la France et sera responsable d’un climat très calme et souvent ensoleillé dans les prochains jours, ce qui n’est malheureusement pas de bon augure pour les personnes allergiques aux pollens.

Le mistral et la tramontane souffleront à nouveau fortement dans la vallée du Rhône et dans le sud du pays avec des rafales pouvant atteindre 100-105 km/h qui favoriseront la propagation des pollens.
Ce vent fort peut aggraver les symptômes de la conjonctivite chez les personnes allergiques.

Le risque d’allergie sera élevé dans tout le bassin méditerranéen et dans certains départements du Sud-Ouest pour les pollens de Cupressacéecyprès, baies de genévrier, thuya
Dans le reste de la France, ces pollens augmentent avec un risque allergique qui varie de faible à moyen.

En attendant l’arrivée des premiers pollens de Bouleau d’ici quelques semaines, les personnes allergiques doivent faire attention au pollen els qui vient de la même famille (Betulaceae) et est en pleine floraison et émet de grandes quantités de pollen avec un risque d’allergie élevé dans l’est et le centre du pays et en moyenne ailleurs.

Bientôt je vais granulés ils ne gêneront plus les personnes allergiques car ils approchent de la fin de la floraison et le risque d’allergie ne dépassera pas localement le niveau faible à moyen.

je cendre ils gagnent du terrain et envahissent actuellement toute la France avec un faible risque allergique associé. Le risque d’allergie reste moyen pour les frênes en Méditerranée.

Ils ont aussi fleuri ormes, saules et peupliers, qui provoquent peu d’allergies. Le risque sera faible, mais pourra parfois atteindre des niveaux moyens comme dans le Vaucluse, les Bouches du Rhône, le Gard et l’Hérault pour les pollens de peuplier

pollen de urticacées ils seront surtout présents dans le Var et les Alpes Maritimes avec un risque d’allergie faible à moyen.

Voici quelques conseils pratiques pour se protéger des pollens du site Internet du Réseau national de Surveillance Aérobiologique : se laver les cheveux la nuit, aérer au moins 10 minutes par jour avant le lever et après le coucher du soleil, éviter de faire sécher les vêtements à l’extérieur, garder les vitres des voitures fermées.

Ce résumé du bulletin hebdomadaire réseau national de surveillance aérobiologique par le Alpes Maritimes

  • Els, faible risque
  • Essentiel, faible risque
  • Cyprès, risque élevé
  • Frêne, faible risque
  • Parietaria officinalis (muraiola ou vitriol), risque faible

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.