Au moins 14 morts par mauvais temps en Europe du Nord

Samedi 19 février 2022, 22:59

Salle de presse AP

Jusqu’à présent, 14 personnes sont décédées des suites des intempéries qui ont frappé l’Europe du Nord ces dernières heures.

En particulier en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Pologne, en République d’Irlande et au Royaume-Uni, des décès ont été signalés à cause de vents violents qui ont renversé des arbres et projeté des débris.

Dans le même temps, des millions de foyers et d’entreprises à travers l’Europe subissent des coupures de courant à la suite des catastrophes qui se sont produites.

Les garde-côtes néerlandais disent qu’ils essaient de localiser 26 conteneurs vides qui ont été perdus en mer du Nord.

Selon les mesures, les rafales de vent sont passées à près de 200 kilomètres à l’heure vendredi.

De nombreux morts ont été touchés par la chute d’arbres, dont quatre aux Pays-Bas, deux en Pologne après la chute d’arbres sur leurs voitures et un homme de 60 ans dans le comté de Wexford, en Irlande.

De plus, deux autres personnes sont mortes en Allemagne, tandis que trois personnes sont mortes dans les rues en Grande-Bretagne.

Deux personnes sont mortes en Belgique, dont un homme qui a été touché à la tête par un panneau solaire qui a fait exploser un immeuble à Gand.

Aux Pays-Bas, des parties du toit du stade de football ADO Den Haag ont été arrachées à La Haye et des trains à grande vitesse vers la Belgique, la France et le Royaume-Uni ont été mis au rebut.

En Allemagne, la compagnie ferroviaire Deutsche Bahn a déclaré que « plus de 1 000 kilomètres » de la ligne avaient été endommagés.

La Pologne comptait encore un million de personnes sans électricité samedi après-midi, a rapporté l’agence de presse AFP.

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.