Avec le « correct » Sakkari

Le champion grec de 26 ans a réussi à sauver trois balles de break dans le 2e set et à mener au tie-break.

Maria Sakkari était loin de son niveau élevé lors de ses débuts à l’Open d’Australie hier. Elle a cependant réussi à entrer dans le tournoi avec la « droite », battant l’Allemande Tatiana Maria d’un set 2-0 (6-4, 7-6) dans la « Rod Laver Arena » et se qualifiant pour le 2e tour où elle affrontera le chinois Kinuen Zeng.

« Les premiers tours ne sont jamais faciles. Tatiana a très bien joué et j’ai eu du mal. C’était mon premier match et j’avais besoin de temps pour trouver un rythme, alors que j’étais aussi nerveuse parce que pour la première fois de ma carrière dans ce grand stade « , a déclaré Sakkari. La championne grecque de 26 ans a réussi à sauver trois balles de break dans le 2e set et à mener au tie-break, où elle a retrouvé sa confiance et confortablement « terminé » le match.

Aujourd’hui Stefanos Tsitsipas est jeté dans la mêlée, qui affrontera le Suédois Michael Immer lors du dernier match de la journée à la « Rod Laver Arena » (vers 12h30). Ils se sont rencontrés deux fois dans le passé, le champion grec comptant le même nombre de victoires sur le Suédois, qui est numéro 86 au classement mondial.

Avenir incertain pour « Nole »

AP Photo/Darko Bandic

Pendant ce temps, Novak Djokovic est à Belgrade depuis hier. Des journalistes et des dizaines de ses fans l’attendaient à l’aéroport, mais il s’est échappé par une sortie latérale. Le joueur de tennis de 34 ans se repose maintenant et – comme sa mère l’a annoncé – ne donnera pas d’interview sur ce qui s’est passé en Australie et sur son expulsion.

Le n°1 mondial est appelé à prendre des décisions sérieuses pour sa carrière. Avec la situation actuelle au front de la pandémie et les protocoles sanitaires adoptés par les grands pays du tournoi, ils ne pourront pas disputer un Grand Chelem non vaccinés.

Il avait espéré que les portes de Roland Garros s’ouvriraient sur la base de ce que Roxana Marasineanou avait déclaré la semaine dernière, mais hier, le ministre français des Sports a reconstitué et précisé que tous les athlètes arrivant en France pour des compétitions (Champion Liga, etc.) vaccinés et non les exceptions seront acceptées. Tant qu’il insiste pour ne pas être vacciné, Djokovic n’aura pas de Grand Chelem ni de Masters en 2022, du moins en mars puisqu’ils se déroulent en Amérique (Indian Wells et Miami).

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.