Biden et Poutine acceptent la proposition d’un sommet en France. Espérer une solution pacifique ?

La rencontre, proposée par le président français Emmanuel Macron, n’aura lieu que si la Russie n’envahit pas l’Ukraine, ont déclaré dimanche des responsables américains. La discussion portera sur la sécurité et la stabilité stratégique en Europesuivi d’un deuxième sommet avec les parties prenantes concernées, a indiqué le bureau présidentiel français dans un communiqué.

Moscou continue de nier son intention d’envahir l’Ukraine et dit qu’il retire déjà ses troupes des zones frontalières, bien que les États-Unis remettent cela en question.

La nouvelle de la réunion proposée est arrivée alors que de hauts responsables américains et européens ont averti que Poutine avait pris la décision de poursuivre son invasion de l’Ukraine.

On ne sait pas quelles nouvelles propositions les dirigeants américains et russes discuteraient lors de la réunion. Washington a rejeté les demandes de Moscou pour des garanties de sécurité complètes, y compris la promesse que l’Ukraine ne rejoindrait jamais l’OTAN et retirerait la présence de l’alliance en Europe de l’Est. Malgré cela Les responsables russes ont déclaré qu’ils étaient prêts à négocier d’autres questions que les États-Unis avaient proposées aux pourparlersy compris les restrictions sur le déploiement de missiles et les manœuvres militaires en Europe, écrit Bloomberg.

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.