Biden impose des sanctions au consortium et aux dirigeants de Nord Stream 2

Les États-Unis vont imposer des sanctions à la société de gestion de pipelines Flux Nord 2 et ciblera ses hauts dirigeants souffrant de handicaps personnels, a déclaré mercredi le président Joe Biden.

L’annonce de la Maison Blanche

« J’ai demandé à mon gouvernement d’imposer des sanctions à Nord Stream 2 AG et à ses chefs d’entreprise. « Ces mesures font partie de la dose initiale de sanctions que nous avons imposées en réponse aux actions de la Russie en Ukraine », a-t-il déclaré.

Où s’arrêteront les troupes de Poutine ?

Qui est le PDG de Nord Stream 2

A noter que le PDG de l’entreprise est allemand, Matthias Warnig, également dirigeant de groupes bancaires. Cette décision annule la décision de Biden l’année dernière de lever les sanctions contre l’entreprise et son patron, une décision qui a provoqué la colère de certains républicains, dont le sénateur du Texas Ted Cruz, qui a déclaré qu’il avait fait preuve de faiblesse envers la Russie.

Le gazoduc de 11 milliards de dollars, qui doublerait les approvisionnements en gaz de la Russie depuis l’Allemagne, attendait l’approbation pour être mis en service. Le chancelier allemand Olaf Solz avait précédemment déclaré que son gouvernement suspendrait l’approbation du gazoduc compte tenu de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Ce sont les premiers milliardaires russes à être sanctionnés par la Grande-Bretagne

Suivre dans le Actualités de Google et soyez le premier informé de toutes les nouveautés

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.