Cannes 2022 : « 129 meurtres du dernier festival » – Une banderole pour les victimes

Dans première du film « Holy Spider », le thriller du réalisateur Ali Abbasi, 12 Dames en grande tenue réunis sur les fameuses marches du Palais, le poing levé.

Ils ont ensuite rempli la pièce d’une épaisse fumée noire, tout en tenant une banderole avec 129 prénoms féminins† La liste fait état de « 129 » selon le groupe de femmes meurtre fabriqué en France depuis le dernier festival du film de Cannes

La sécurité du festival n’a pas été perturbée par l’événement et a permis au groupe de protester alors que les photographes se précipitaient pour capturer le moment.

La manifestation n’était pas un stratagème pour promouvoir le film, comme l’a clairement indiqué la production. Le film raconte l’histoire d’un journaliste qui se rend dans la ville sainte de Mashhad, en Iran, pour enquêter sur un tueur en série qui tue des travailleuses du sexe.

Le film est basé sur l’histoire vraie du tueur en série Saed Hanai, qui croyait qu’il était en mission sacrée pour débarrasser les rues du péché. Abbasi a écrit le scénario avec Afsin Kamran Behrami.

@ P Photo

C’était la deuxième manifestation de femmes au festival cette année. Le vendredi 20 mai, une militante assistant à la première mondiale de « 3000 Years of Longing » de George Miller est arrivée à l’événement vêtue du code vestimentaire du festival, mais a enlevé sa robe en montant les escaliers.

Sur son corps se trouvait la phrase « Arrêtez de nous violer », à côté des couleurs du drapeau ukrainien.

Louvel Lucas

"Praticien de la bière primé. Étudiant sympathique. Communicateur passionné. Fanatique de l'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.