Costa : « Bien sûr, je ne trouve pas ces interruptions de service acceptables » en santé | SRS

Le Premier ministre a estimé que les défaillances des services de santé signalées ces dernières semaines ne sont pas acceptables, à l’ouverture du premier débat de politique générale de cette législature, ce mercredi. « Évidemment, je ne trouve pas ces interruptions de service acceptables », a répondu António Costa au chef de banc du PSD, Paulo Mota Pinto.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.