Cruzada Season Portugal La France se partage entre Lisbonne et Porto

La résidence des artistes Leonor Parda et Aliha Thalien, à Porto, et la « performance » « Lisboa Crossing », du duo boijeot.renauld, qui se déroule dans les rues de la capitale, auront lieu en août, dans le cadre de la Portugal – France saison Cruzada.

La Portugaise Leonor Parda et la Française Aliha Thalien présenteront à partir de jeudi à Maus Hábitos, à Porto, « les processus créatifs et les résultats de la résidence croisée qu’ils ont développée dans le cadre de la saison Portugal-France », au cours des deux derniers mois, qui culminera par une exposition commune, d’octobre à décembre, dans la ville française de Clermont-Ferrand, comme le soulignait l’annonce de la saison.

Le projet a réuni les structures françaises Artistes en Résidence et In Extenso, et les Portugais Saco Azul et Maus Hábitos, qui ont organisé les deux résidences d’artistes, qui ont commencé en France en juin, se sont installés au Portugal en juillet et maintenant son « Open Lab » en Porto, avant l’ouverture de l’exposition en octobre, à l’espace d’art contemporain In Extenso, à Clermont-Ferrand.

Leonor Parda, artiste plasticienne multidisciplinaire, « expérimentatrice du son », a terminé sa maîtrise en pratiques artistiques contemporaines à la Faculté des Beaux-Arts de l’Université de Porto, développant des projets tels que « Eternal Deviations », « Ce n’était pas un cœur qui battait » ,  » Poetik Anarki » et « Playground Visions of Disaster », présentés dans différents centres.

Avec des travaux développés dans des domaines allant de l’art à la musique et à la conservation, l’expression de Leonor Parda suppose « certaines idées centrales », telles que « la politique du corps, l’auto-domestication et l’interdépendance fluide comme formes de résistance », selon sa biographie, publiée sur le site de l’Universidade Lusofona do Porto.

Aliha Thalien, dont le point de départ est le cinéma et l’image en mouvement, avec des films tels que « Slender » et « Feu Soleil » (déjà projetés au FEST – Novos Realizadores, Novo Cinema, à Espinho), spécialisée dans la vidéo artistique et l’installation à l’École de Beaux-Arts à Paris et à l’Atelier Julien Prévieux.

Dans ses installations, construites autour de films, de vidéos, de photographies et de compositions sonores, on trouve aussi des objets communs qui évoquent le quotidien, qu’ils revêtent ou non un caractère imaginaire.

Le Portugal et la France s’unissent dans la culture

Quant au projet « Lisboa Crossing », du duo français boijeot.renauld, il traversera la ville pendant 13 jours, du 30 août au 11 septembre, installant du mobilier en bois dans l’espace public, invitant « les habitants chez eux », comme la déclaration Crusader Season décrit.

C’est l’une des actions du duo Laurent Boijeot, sociologue, et Sébastien Renauld, architecte, développée sur une période, dans les rues et les places, suivant des trajectoires à travers l’espace urbain, impliquant ou interpellant la population locale.

En 2015, un mouvement similaire les a amenés à placer des lits et des tables, conçus par eux-mêmes, le long de Broadway à Manhattan, New York, pour définir des espaces sur des voies publiques, toutes deux habitées. La même chose s’est produite dans des villes françaises comme Nancy, d’où ils sont originaires, Nanterre, Mulhouse et Bordeaux, au Luxembourg, à Saluzzoo, en Italie et à Tokyo, au Japon, selon leur site Internet.

« Agir dans la rue est le meilleur moyen de connaître des pratiques communes, des mémoires partagées », affirment les artistes de ces actions, cités par le communiqué Temporada. Alors « de rue en rue, de quartier en quartier », ils finissent par questionner « les frontières de l’intime, du privé et du public ».

A Lisbonne, le voyage se termine au nord, dans la paroisse de Santa Clara, où le spectacle « Lisboa Crossing » croise le festival Todos – Caminhada de Culturas.

Dans le cadre de la saison Cruzada, à Lisbonne, les expositions « Europa Oxalá », à la Fondation Calouste Gulbenkian, se poursuivront jusqu’au 22, et « Traverser La Nuit », jusqu’au 29, au Musée d’Art, d’Architecture et de Technologie ( CAMARADE).

À Porto, l’« exposition-performance » « O Testemunho das Águas », de Tarek Atoui, est visible jusqu’au 28 à la Fondation Serralves.

La saison des croisades Portugal-France est une initiative de diplomatie bilatérale entre le Portugal et la France, basée sur les relations culturelles entre les deux pays.

Madeline Favre

"Maven du bacon indépendant. Étudiant. Fan extrême de la culture pop. Joueur amateur. Organisateur. Praticien de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.