Deux enfants morts et plus de 40 malades après avoir mangé des pizzas surgelées en France

Deux enfants sont morts et plus de 40 ont contracté la bactérie E. coli après avoir mangé des pizzas Buitoni ‘Fraîch’up’ vendues par le groupe Nestlé, ont indiqué les autorités sanitaires françaises.

Selon la direction générale de l’alimentation (DGAL), la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la lutte antifraude (DGCCRF) et la direction générale de la santé, 75 cas de contamination par la bactérie sont en cours d’analyse, dont 41 en des enfants atteints du syndrome hémolytique et urémique (SHU) se sont développés, ce qui provoque une insuffisance rénale.

S’ils soulignent avoir observé un lien entre consommation de pizza et contamination, aucun d’entre eux ne peut affirmer que la cause en est bien là.

Le groupe Nestlé, basé en France, a publié une déclaration exhortant quiconque possède le produit à le jeter immédiatement, soulignant que la situation « extrêmement tragique » sera adoptée par l’entreprise.

« Nous voulons exprimer notre soutien aux familles touchées », a souligné l’entreprise, précisant également que « la qualité et la sécurité de nos produits sont et resteront la première priorité » de l’entreprise.

L’entreprise a noté qu' »à ce jour, l’origine de la bactérie dans la pizza ‘Fraîch’Up’ reste indéterminée ».

Bien que les bactéries E. coli habitent naturellement l’intestin humain, certains types d’E. coli sont nocifs pour les humains après avoir mangé des aliments contaminés, ce qui peut provoquer des infections et même la mort.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.