Djokovic non vacciné dans la « lutte » contre le coronavirus

Le joueur de tennis serbe de premier plan Novak Djokovic se lance dans la « lutte » contre le coronavirus, notamment Djokovic a acheté une participation de 80% dans la société de biotechnologie danoise QuantBioRes, qui est active dans le développement de traitements médicaux pour lui.

La divulgation a été faite à Reuters par le PDG de QuantBioRes, Ivan Loncarevic, qui se décrit comme un homme d’affaires, notant que l’investissement a été réalisé en juin 2020 mais refusant de divulguer les détails financiers.

QuantBioRes compte environ 11 chercheurs travaillant au Danemark, en Australie et en Slovénie dans le but de développer un remède contre le coronavirus, pas un vaccin, a-t-il déclaré.

La société développe un peptide qui empêche le coronavirus d’infecter les cellules humaines et devrait lancer des essais cliniques en Grande-Bretagne l’été prochain.

Le porte-parole de Djokovic n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de Reuters.

La nouvelle est plutôt surprenante, cependant, car le nom du meilleur joueur de tennis a monopolisé les gros titres internationaux ces derniers jours et a failli déclencher un « épisode diplomatique » alors que le joueur de tennis non vacciné contre le coronavirus a été interdit de participer à l’Open d’Australie. était considéré comme un favori.

A lire aussi :

* Novak Djokovic arrive à Dubaï après son expulsion d’Australie

* Australie : explication de l’affaire Djokovic.

* Lacoste va « contacter » Djokovic pour « reconsidérer » les événements en Australie

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.