Festival international du film met en vedette le vélo – Época Negócios

Le festival international du film met en vedette le vélo (Photo : Disclosure/CCBB/Cine Bike – Festival international du film et de la mobilité urbaine)

Véhicule pertinent pour la mobilité urbaine, le vélo est la vedette d’un festival international du film qui commence aujourd’hui (19) et se déroule jusqu’au 31 juillet au Centro Cultural Banco do Brasil (CCBB), à Brasilia.

Le rôle de ce mode de transport va au-delà de l’écran pour inclure des activités telles que des visites, des conférences, des ateliers, des activités éducatives, des débats et de la nourriture.

Cine Bike – Festival international du film et de la mobilité urbaine veut promouvoir, avec le public, des réflexions visant à changer les habitudes en se basant sur la sensibilisation aux questions liées à l’environnement et à la durabilité, « avec beaucoup d’informations et de plaisir ».

Le catalyseur de cette révolution est le vélo. Selon le CCBB, des événements similaires ont lieu chaque année dans des villes comme New York, Tokyo, Shanghai et Montevideo.

Toutes les activités sont en accès libre. Le programme comprend des projections de films en plein air et au cinéma, des projections virtuelles, des ateliers, des débats, des balades à vélo et d’autres activités éducatives.

Le programme complet, y compris les résumés des films à l’affiche, peut être consulté à l’adresse suivante : site du festival.

Festival

Le festival s’ouvre aujourd’hui à 19h30 avec la projection de O Menino ea Bicicleta, le premier film réalisé par Ridley Scott, et la production portugaise A alma de umciclista, réalisée par Nuno Tavares.

« Pendant deux semaines, de nouveaux films sur la mobilité urbaine, réalisés par des réalisateurs indépendants du monde entier, seront projetés ; des classiques du cinéma qui ont le vélo comme élément pertinent de l’histoire ; fictions ; animations ; et des titres spécialement sélectionnés pour les enfants », indique l’organisation du festival, qui proposera également une balade à vélo, soutenue par Detran-DF.

Les visiteurs peuvent participer à des ateliers d’entretien de base pour des réparations mineures de vélos ; activités éducatives pour les enfants (comme apprendre à faire du vélo); espace pour vélos alimentaires; tables rondes, parmi de nombreuses autres actions.

Films

Outre le Brésil, les films incluent également des productions de France, des Pays-Bas, du Portugal, de Grande-Bretagne, de Suède, d’Italie et d’Allemagne. Ceux-ci incluent des titres comme Carrossel da Esperança, une comédie de 1949 écrite et interprétée par Jacques Tati ; le Néerlandais primé Porque Pedalamos ; l’animation Vélos de Belleville ; le classique italien Bicycle Thieves ; la production portugaise inédite The Soul of a Cyclist, de Nuno Ramos ; et les motos suédoises contre les voitures, de Fredrik Gertten.

A noter également la comédie française Panic in the City, de Yann Le Quellec ; le curieux Velotopia, du Français Erik Seguil ; l’historique My Italian Secret, d’Oren Jacoby ; la production allemande The Invisible Picture, de Cynthia Beatt ; et Bike Queen, de Laurent Védrine.

Parmi les représentants du cinéma brésilien figurent A volta em Minas et la production brésilienne No rastro das cargueiras.

BannièreUSP2 (Photo : BannièreUSP2)

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.