France : 150 millions d’euros d’amendes sur Google et 60 millions d’euros sur Facebook pour cookies

L’autorité française de protection des données a infligé de lourdes amendes à Google et Facebook pour leurs pratiques en matière de cookies.

Google a écopé d’une amende de 150 millions d’euros, un record toutes catégories de sanctions prononcées par la Cnil, les 100 millions encore infligés à la même entreprise en décembre 2020 pour cookies. L’amende contre Facebook s’élève à 60 millions d’euros.

« La Cnil a constaté que Facebook, Google et YouTube.com ne permettaient pas de rejeter les cookies aussi facilement qu’ils les acceptaient », a déclaré l’autorité française.

Désormais, les deux plateformes ont trois mois pour se mettre en conformité, faute de quoi elles devront chacune payer 100 000 euros pour chaque jour de retard.

Suite à la décision, Google a annoncé un changement dans ses pratiques. « Dans le respect des attentes des internautes, (…) nous nous engageons à apporter de nouvelles modifications, et à coopérer activement avec la Cnil pour répondre à sa décision, dans le cadre de la directive (européenne) ePrivacy », a précisé l’entreprise. dans une annonce à l’Agence française.

Pour sa part, Meta, la société mère de Facebook, a déclaré qu’elle évaluait la décision et continuerait à travailler avec les régulateurs sur ces questions. « Nous continuerons à développer et à améliorer les outils des internautes pour gérer les cookies », a indiqué la société.

Avec des informations de ΑΠΕ / AFP, Reuters

suis le LiFO.gr sur Google Actualités et soyez le premier informé de toutes les nouveautés

Découvrez toutes les dernières nouvelles de la Grèce et du monde sur LiFO.gr

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.