France : 8 000 personnes évacuées à cause d’un incendie

Environ 8 000 personnes sont « évacuées préventivement » de deux communes du sud-ouest de la France touchées par un important incendie il y a quelques jours, a annoncé lundi la municipalité.

Le département de la Gironde est touché par deux incendies massifs depuis une semaine, à La Teste-de-Buch, commune du Bassin d’Arcachon, et Landiras, qui ont déjà brûlé plus de 13 000 hectares de végétation.

Les deux localités touchées à La Teste-de-Buch, commune de 26 000 habitants très fréquentée par les touristes surtout l’été, sont les Miquelots (environ 5 000 évacués), au sud de la ville, et Pyla-sur. environ 3 000 personnes), plus à l’ouest.

« La Teste n’est pas menacée par les flammes. En revanche, le vent tourne, les villes sont même sur le point d’être touchées par les fumées », a déclaré à l’AFP un porte-parole des sapeurs-pompiers de Gironde.

« Tu les fumées sont toxiquesc’est un enjeu de santé publique de protéger la population », a-t-il ajouté.

Dans l’autre grand incendie, plus à l’est, au sud de Bordeaux, 3.500 personnes avaient déjà été évacuées de leur domicile dans les communes de Landiras, Budos et Balizac, selon un communiqué diffusé par les autorités locales avant midi.

La Gironde, ainsi que 14 autres départements de l’ouest de la France, a été mise en rouge par le Service météorologique français (Météo France) lundi en raison d’une vague de chaleur qui pourrait entraîner nouveaux records de température de tous les temps dans certains domaines.

Plus de 20 000 personnes ont déjà été évacuées de leur domicile dans le département de la Gironde, selon l’Associated Press (AP).

Trois avions supplémentaires ont été envoyés pour rejoindre six autres qui éteignaient déjà les incendies, collectaient de l’eau de mer dans leurs réservoirs et effectuaient des vols répétés à travers d’épais nuages ​​de fumée, a indiqué dimanche soir le ministère français de l’Intérieur, cité par l’AP.

Plus de 200 renforts ont rejoint les 1500 sapeurs-pompiers qui se battent jour et nuit pour contenir l’incendie en Gironde, où les flammes se sont rapprochées vignobles précieux et le bassin maritime d’Arcachon, célèbre pour ses plages et ses huîtres.

L’augmentation des événements météorologiques extrêmes, selon les scientifiques, est le résultat direct du réchauffement climatique dû aux émissions de gaz à effet de serre qui augmentent l’intensité, la durée et la fréquence de ces épisodes.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.