France : la candidate de droite Valérie Pécres a été saupoudrée de poudre rose

Valérie Pekres est la candidate de droite aux élections françaises du 10 avril. C’est la femme qui s’est décrite comme « 1/3 Thatcher et 2/3 Merkel ».

Bien que les sondages d’opinion le placent à la deuxième place, 17% derrière Macron, lorsqu’il a pris la tête du Parti républicain conservateur (LR), il n’a pas fait bonne figure ces derniers jours. De nouveaux sondages suggèrent qu’il a chuté au quatrième rang parmi les candidats en déclin.

En fait, elle ne semble pas convaincre les personnalités de sa propre faction, alors que l’ancien président, Nicolas Sarkozy, ne l’a jusqu’ici soutenue dans aucune de ses prises de parole publiques.

Le dernier sondage montre Macron à 25%, l’extrême droite Le Pen à 17%, la gauche Melanson à 13%, Pekres à 12% et l’extrême droite Zemour à 11%.

L’attaque

On dit que Pekres parle des petites et moyennes entreprises. Puis un jeune homme s’est approché d’elle et l’a aspergée d’une poudre poudreuse rose avant que quiconque de sa garde personnelle ne puisse l’arrêter.

La poudre tomba sur son visage et ses cheveux tandis que le manteau bleu qu’elle portait devenait rose. La même chose est arrivée à ses employés qui étaient à côté d’elle au moment de l’attaque.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.