France: le ministre a annoncé l’ouverture des écoles de… Ibiza

Jean-Michel Bunker est dans l’œil du cyclone après avoir révélé qu’il était en vacances à Ibiza à la veille de l’ouverture des écoles lorsqu’il a annoncé les nouveaux protocoles sanitaires.

Le ministre de l’éducation du pays a déjà été au centre des critiques sur la gestion de la pandémie dans les écoles et a reçu un nouveau coup dur aujourd’hui du site d’information mediapart, qui a révélé qu’il était à Ibiza à la veille de sa rentrée des vacances scolaires. .

L’opposition de gauche a de nouveau demandé sa démission, le militant écologiste Yannick Zando dans un tweet dénonçant « un niveau inacceptable de mépris et d’irresponsabilité », tandis que les syndicats d’enseignants ont évoqué avec indignation un « misérable symbole ».

« C’est formidable. Cela creuse le fossé qui existe déjà avec le ministre et ses collaborateurs », a déclaré à l’AFP Giselen David, secrétaire générale du SNUipp-FSU, le plus grand syndicat de l’enseignement primaire.

Blanker a déclaré aujourd’hui lors d’un scrutin parlementaire à l’Assemblée nationale française qu’il regrettait « le symbolisme » de cette fête à Ibiza.

« C’est l’endroit que j’ai choisi, j’aurais dû en choisir un autre sans aucun doute », a déclaré le ministre.

« Cependant, l’essentiel est dans la politique de l’école ouverte, ne la perdons pas dans les questions secondaires », a-t-il souligné.

Le gouvernement français insiste sur le fait que la gestion de la pandémie a permis aux écoles de rester ouvertes après la fin de la première quarantaine en mai 2020, contrairement à d’autres pays européens.

Un grand nombre d’enseignants se sont mis en grève dans les écoles, lycées et lycées jeudi dernier pour dénoncer le chaos avec les protocoles sanitaires, qui ont changé trois fois début janvier après le retour en classe.

Le ministère de l’Éducation a souligné que Blanker « travaillait à distance » depuis Ibiza.

Le ministre était « en privé en vacances de quatre jours », « qu’il soit éloigné ou non ne change rien », a ajouté le ministère, rappelant que les membres du gouvernement français sont autorisés à partir en vacances « jusqu’à deux heures d’avion depuis Paris « .

« Il y a eu une règle pour le gouvernement concernant les vacances : il doit être constamment disponible, pour ses fonctions. « Je n’ai aucune raison de croire que cela ne soit pas arrivé à M. Blanker », a déclaré aujourd’hui le porte-parole du gouvernement Gabriel Atal à CNews.

Une nouvelle vague de mobilisations est prévue jeudi dans les écoles de France.

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.