France. Les autorités pensent que le cancer est lié à la viande transformée

Fréduira l’utilisation de nitrites et de nitrates dans les aliments (substances utilisées pour conserver les viandes transformées, garder la couleur rose et inhiber la croissance des bactéries, ainsi que les engrais dans l’agriculture), après que l’Autorité nationale de la santé a confirmé que ces composants le risque de diverses cancers.

L’avis de l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du Travail) a confirmé un rapport de l’Organisation mondiale de la santé de 2018 établissant un lien entre ces substances dans la viande transformée et le cancer, à savoir le cancer colorectal.

Les deux substances sont également soupçonnées d’être liées à d’autres cancers, comme ceux des ovaires, des reins, du pancréas et du sein, selon l’autorité.

Les producteurs de viande transformée avaient espéré une interdiction complète des nitrites et des nitrates utilisés dans des produits tels que le jambon et la saucisse, mais les responsables recommandent plutôt de limiter ces substances au minimum.

Suite aux conseils de l’Anses, le gouvernement français a estimé qu’il n’y avait pas lieu d’interdire totalement ces substances, compte tenu des habitudes de consommation des Français et puisque 99% de la population dépasse la dose journalière autorisée pour la consommation de nitrites ou de nitrates . Cependant, un plan sera soumis au parlement dans le but de réduire ou d’éliminer au maximum ces substances.

Cette décision fait suite à un projet de loi adopté par le Parlement français en février visant à réduire progressivement l’utilisation de nitrites dans les charcuteries, qui demandait au gouvernement de donner suite aux résultats de l’évaluation de l’Anses.

Lire aussi : Brésil. Quand le supermarché découvre qu’il avait des asticots, il arrête le chlore dans la viande

Soyez toujours le premier informé.
Choix du consommateur pour la sixième année consécutive et prix cinq étoiles pour la presse en ligne.
Téléchargez notre application gratuite.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.