France. Un candidat de droite en tête de la présidentielle, selon un sondage

La candidate républicaine recrue de droite Valérie Pécresse l’emporterait sur l’actuel président libéral Emmanuel Macron à l’élection présidentielle La France, en avril, selon une étude publiée mardi (7) par l’Institut Elabe pour BFMTV/L’Express.

Pécresse, qui a été ministre sous le président conservateur Nicolas Sarkozy (2007-2012), a marqué 11 points par rapport au précédent scrutin Elabe, réalisé les 23 et 24 novembre, avant de remporter les primaires républicaines.

Au premier sondage, Macron, qui n’a pas encore confirmé sa candidature à l’élection, atteint 23% des intentions de vote (en baisse de deux points), suivi de Pécresse (20%). Ce dernier volerait les clés de l’Élysée avec 52 % lundi.

L’extrême droite Marine Le Pen et Éric Zemmour n’auraient pas accès au vote, avec respectivement 15% et 14% d’intentions de vote. Les rivaux de gauche resteraient en dessous de 10 %.

Mélenchon serait le mieux placé de ces derniers, avec 8% des intentions de vote, suivi de l’écologiste Yannick Jadot (7%) et de l’actuel maire de Paris, à la socialiste Anne Hidalgo (3 %).

Représentante de l’aile droite social-libérale mais déterminée sur des questions telles que la migration et la sécurité, Pécresse est la première femme à représenter les républicains à une élection présidentielle.

L’intention de vote n’est pas une prédiction du résultat du vote, mais plutôt une image des tendances au moment de l’enquête – menée les 6 et 7 décembre auprès de 1 474 personnes.

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.