« Grands » films pour des histoires vraies et top…

Des personnalités qui ont marqué leur temps et leur domaine, de l’art et l’histoire à la politique et au sport, sont ressuscités à travers le prisme de l’objectif du réalisateur. L’une des histoires vraies hébergées par la plate-forme gratuite populaire ERTFLIX, déroule sa vie Berlusconi, sa palette de peinture Gauguin, sa grande personnalité Le Grecoun « choc des titans » depuis le court de tennis alors qu’ils chassent le prix convoité et son histoire Marguerite Diras déroulé dans la France nazie en 1944.

« Loro » (2018, réalisateur : Paolo Sorrentino)

Elle

Dans le drame satirique biographiquecogénération Italie et France (2018) dirigé-scénarisé Paulo Sorrentino, est recouverte de réalisme, mais aussi de tous les éléments de fiction dont un portrait biographique a besoin pour transférer au cinéma, la vie mouvementée de l’ancien Premier ministre italien, mais aussi homme d’affaires dans le domaine de l’information, Silvio Berlusconi, les quatre ans 2006 à 2010. En même temps c’est son prochain « rencontre » Gagnant des Oscars pour sa fabrication « La beauté parfaite » réalisateur avec son protagoniste constant Tony Servilo.

Avec : Tony Servilo, Ricardo Scamarcio, Cassia Smutniak, Fabrizio Bentivoli, Chiara Iezzi, Elena Sofia Ritchie

« All for Glory » (Borg contre McEnroe) (2017, réalisateur : Janus Mets)

borg contre mc enroe

« Borg contre McEnroe »: l’un des plus grands combats sur le « court » du tennis, un match qui fut l’un des meilleurs de l’histoire du net. De nombreuses batailles « fortes » s’ensuivraient, comme celle de Federer et Nadal, Serina et Vinus Williams, Agassi et Sampras. Mais sa finale de quatre heures Wimbledon en 1980, déclarer que les deux rivaux ne se sont rencontrés athlétiquement quatorze fois au cours de leur carrière est entré dans l’histoire du sport. Il s’agit de drame biographique coproduit par la Suède, le Danemark et la Finlande, production 2017, dirigé par Yanus Mets et scénario Ronnie Sandale.

Avec : Sverir Goodnason, Saya LaBeouf, Stellan Skarsgard, Tuva Novotny

« Gauguin » (2017, réalisé par Edouard Delic)

Gauguin

LA Bensan Cassel vedette dans le rôle de C.un autre peintre post-impressionniste Paul Gauguin, avec l’humeur intensément expérimentale de l’artiste qui a influencé le flux de l’art moderne contemporain avec son travail et qui a poursuivi son destin sans limites. Lassé des conventions de la réalité, Gauguin quitte tout en 1891 (famille, cercles et enfants) et quitte Paris. Dans ce drame romantique biographique, on le suit jusqu’à sa destination finale, à l’autre bout de la planète, pour Tahiti. La direction appartient à Edouard Delik et leur scénario Edouard Delic, Etienne Komar, Thomas Little, Sarah Kaminski.

ils brillent: Bensan Kassel, Tuhei Adams, Malik Zindi, Pernille Bergentorf

« Marguerite Diras: The Pain » (Mémoire de la douleur) (2017, réalisé par Emanuel Finkiel)

Marguerite Douras

Un chapitre de sa vie L’écrivaine et réalisatrice française Margaret Diras, qui s’imposera comme l’un des représentants les plus importants de la littérature française contemporaine, est relancé drame biographique de guerre coproduit avec la France, la Belgique et la Suisse (2017) et réalisation – scénario Emmanuel Finkiel. Deux vieux cahiers dans une boîte oubliée suffisent à dérouler les images de vie et de douleur qui accompagnaient la talentueuse jeune femme en tant que membre actif de la résistance en France. Sa lutte pour trouver son amant Robert Adelme qui a été enlevé par Gestapone s’arrête pas à la libération du pays, avec l’héroïne qui l’attend pour toujours… Le film est basé sur son autobiographie du même nom.

Avec : Mélanie Thierry, Benoît Mazimel, Benjamin Violet, Emmanuel Bourdieu

« Le Greco » (2007, réalisateur : Giannis Smaragdis)

le grec

le drame biographique (2007) dirigé par Giannis Smaragdis et scénario Cheminée Pavlenko et Giannis Smaragdis nous emmène il y a quelques temps « le peintre de Dieu », comme l’appelle l’auteur dans sa biographie fictive Dimitris Siatopoulos, face à l’examen sacré d’espagnol. Le film retourne à son enfance Domenikos Theotokopoulos en Crète assiégée (par les Vénitiens) et suit le grand peintre lors de son apprentissage chez Titien à Venise, le prestige à Tolède, et la rencontre fatale avec le prêtre Nino de Guevara.

Avec : Nick Asdon, Juan Diego Boto, Lakis Lazopoulos, Lagia Maroul, Sotiris Moustakas, Dimitra Matsouka, Dina Konsta, George Christodoulou, Dimitris Kallivokas, Katerina Helmi, Lida Protopsalti, Renos Chalara

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.