Grèce – France : L’alliance – « clé » ! Le général Floros lance une coopération militaire critique

Konstantinos Floros : Les actions du général « bonnet vert » et la volonté de Paris pour sa présence intensive en Méditerranée orientale.

Déterminés à approfondir leur coopération de défense apparaissent la Grèce et la France, à une époque où notre pays son effet dissuasif acquérir de puissants systèmes d’armes français, annulant les corrélations dans la mer Égée et la Méditerranée orientale.

De stratégie de base la poursuite de la coopération diplomatique et la disponibilité opérationnelle et la détermination à pratiques agressives de la Turquie, La Grèce et la France planifient leurs prochaines étapes sur l’échiquier diplomatique, tandis que les chefs des forces armées des deux pays formulent la stratégie pour renforcer davantage la coopération en matière de défense.

De mouvements méthodiques, sans roulement de tambour, mais aussi à vive allure Athènes et Paris avancent rapidement dans une série d’actions communes aux bénéfices multiples pour les deux pays. Ce n’est pas seulement la fourniture des meilleurs chasseurs Rafale ou l’accord des frégates Belh@rra, la Grèce et la France créer un partenariat sur des bases très solides et sans cesse renforcées, tandis que la France souhaite sa présence intensive en Méditerranée orientale.

Typiquement, à peine 48 heures après l’arrivée du Rafale au 114th Battle Wing à Tanagra, Le chef d’état-major général, le général Konstantinos Floros, a reçu son homologue français, Thierry Burkhard, au camp de Papagou à Athènes. Bien sûr, non seulement l’arrivée du Rafale, ni la reprise du Belh@rra, n’étaient à l’ordre du jour des pourparlers, les deux généraux expérimentés planifiant les prochaines actions conjointes de la Grèce et de la France en Méditerranée orientale-Balkans-Afrique. . cendre.

Plus précisément, la situation sécuritaire en Europe de l’Est, en Méditerranée orientale en Afrique du Nord et au Sahel était à l’ordre du jour des deux dirigeants, tant pour la nouvelle Doctrine stratégique de l’Alliance qui sera présentée à Madrid en juin, que pour la « boussole stratégique ». (Strategic Compass) de l’Union européenne devrait être présenté en mars 2022.

Les deux dirigeants ont signé le texte « Lignes directrices pour la mise à niveau de la coopération militaire gréco-française », qui définit et concrétise le volet militaire du partenariat stratégique Athènes-Paris tout en permettant aux armées française et grecque de renforcer leur culture stratégique commune et leur interopérabilité opérationnelle dans de nombreux domaines, au bénéfice des deux armées.

Dans une zone géostratégique critique, mais aussi instables en raison des aspirations révisionnistes turques bien connues et pratiquement confirmées, les relations de la Grèce avec la France prennent une nouvelle dimension, avec des évolutions appelant de toute urgence au renforcement des liens gréco-français à tous les niveaux : économique, politique et sécuritaire.

Dans un période extrêmement critique, Notre pays a la chance d’avoir dans le « Pentagone » grec une direction militaire et politique responsable, sérieuse et déterminée. Des gens qui savent quoi faire et comment le faire. Les événements d’Evros l’ont confirmé, la crise en Méditerranée orientale a apporté des réponses claires, tandis que les manœuvres diplomatiques et la coopération militaire conduisent la Turquie à l’isolement.

LA Chef d’état-major général, le général Konstantinos Floros, le général à tête verte hyperactif et ingénieux, est largement crédité de changer de page dans les forces armées. Et bien sûr on ne parle pas que de l’armement, ni de la création du Special Warfare Command désormais autonome qui récupère toute l’écume des commandos grecs. On parle d’extraversion, de coopération militaire avec les pays – « clés » de l’Occident, du Moyen-Orient, mais aussi du monde arabe.

C’est extrêmement important, en ce moment Les relations gréco-turques sont à un tournant critique, que le chef des forces armées du pays sorte pour rassurer et encourager le peuple grec par son discours, en disant que notre pays a un puissant moyen de dissuasion, mais aussi des alliés qui peuvent nous soutenir si nous escalade avec la Turquie.

Des nouvelles de la Grèce et du monde, au fur et à mesure, sur Newsbomb.gr.

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.