Haddad annonce Lúcia França comme adjointe sur son ticket pour le gouvernement PS | Élections 2022 à So Paulo

Le candidat au gouvernement de São Paulo par PT Fernando Haddad a annoncé ce vendredi après-midi (5) l’éducatrice Lúcia França (PSB) comme candidate à la vice-présidence sur son ticket.

L’information a été diffusée par PT via le réseau social : « Après de longues négociations avec les six partis alliés à la recherche d’une femme pour monter notre ticket pour le gouvernement de l’Etat, j’ai demandé au PSB d’indiquer le nom. Donnez-moi plus de satisfaction : le l’éducatrice Lúcia França sera notre adjointe ».

Lúcia a 60 ans et est à la fois femme d’affaires et professeure, titulaire d’un diplôme de troisième cycle en droit de l’éducation et d’un MBA en leadership. Elle a été présidente du Fonds de solidarité sociale de São Vicente (1997-2004) et de l’État de São Paulo (2018) pendant 40 ans et responsable du Colégio Novomundo, à Praia Grande, Baixada Santista.

La coalition est formée par la Fédération Brasil da Esperança (PT, PC do B et PV), par le PSB et par les fronts PSOL et Rede). Haddad avait parlé à Marina Silva de Rede pour fermer l’étau, mais l’ancien sénateur a décidé de se présenter comme député fédéral de São Paulo.

La candidature de l’ancien maire a été confirmée par le PT samedi (23) lors d’un événement à l’Assemblée législative de l’État (Alesp).

« Nous sommes en pourparlers avec six partis qui font partie de cette coalition sans précédent, des gens avec beaucoup d’expérience et une volonté d’aider le pays à sortir de la crise », a déclaré Haddad samedi.

Lors de la convention, la nomination de Márcio França (PSB) comme candidat au Sénat sur la liste avec le PT a également été approuvée. Il a quitté la course pour le gouvernement de l’État le 8. PSB fait jusqu’à présent partie de la Fédération Brasil da Esperança, avec PT, PV et PCdoB. Le PT négocie également l’adhésion du Psol, qui annoncera sa décision samedi prochain (30).

L’événement a également présenté Geraldo Alckmin (PSB), candidat à la vice-présidence sur le ticket avec Lula, et son épouse Maria Lúcia Alckmin. « Tous les partis ici au front, nous avons une grande responsabilité. Les élections nationales passent par São Paulo, non seulement en raison de la taille de l’État, qui compte près d’un quart de l’électorat brésilien, mais parce que São Paulo a un retentissant conseil d’administration, ce qui se passe ici résonne dans tout le Brésil », a déclaré Alckmin.

Dans le dernier sondage de Datafolha, le 30 juin, Haddad menait 34 %.

« Attendez le gouvernement le plus démocratique du point de vue de la participation des femmes dans cet État », a déclaré Haddad.

Le PT a également évoqué la querelle nationale et le ticket formé par Lula et Alckmin. « Il n’y a personne de mieux aujourd’hui pour monter un ticket avec Lula que Geraldo Alckmin, il n’y en a pas au Brésil. Une personne d’expérience, d’engagement démocratique. Et le fait qu’il ait été l’adversaire de Lula pendant la période démocratique ne fait que le renforcer », a-t-il déclaré. Hadad.

  • Élections : les conventions du parti débutent ce mercredi (20)
  • Élections : découvrez qui sont les pré-candidats aux gouvernements des 26 États et du DF

La convention de ce samedi a également approuvé la nomination de Márcio França (PSB) comme candidat au Sénat. — Photo : TV Globo

Haddad est diplômé en droit de l’Université de São Paulo (USP). Toujours à l’USP, il a obtenu une maîtrise en économie en 1990, avec une spécialisation en économie politique, et en 1996 un doctorat en philosophie.

Il a été professeur de théorie politique contemporaine au Département de science politique de la Faculté de philosophie, lettres et sciences sociales de l’USP, analyste en investissement chez Unibanco et conseiller à la Fondation pour l’Institut de recherche économique (Fipe).

En 2001, il est devenu chef de cabinet du département des finances municipales de São Paulo sous l’administration du maire Marta Suplicy. Deux ans plus tard, il devient conseiller spécial du ministre du Plan, Guido Mantega. Il a ensuite été secrétaire exécutif du ministère de l’Éducation et est devenu ministre du ministère sous le règne de l’ancien président Luís Inácio Lula da Silva.

En 2012, il quitte ses fonctions pour participer aux élections municipales de São Paulo. Il a été maire de São Paulo de 2012 à 2016 et candidat du PT à la réélection, mais a perdu face au toucan João Doria. En 2018, il était le candidat du PT à la présidence – il avait obtenu 44,87 % des voix au second tour, perdant face à Jair Bolsonaro (alors au PSL).

Haddad a été confirmé par le PT comme candidat au gouvernement du SP — Photo : TV Globo

Vidéos : Tout sur São Paulo et la métropole

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.