Isaquias franchit une nouvelle étape pour devenir le plus grand athlète de l’histoire du Brésil | le brésil à paris

Les rivaux changent, les voies sont différentes, les années passent et une chose suit : Isaquias Queiroz sur le podium. La semaine dernière, le Bahianais a remporté une médaille d’or et une d’argent au Championnat du monde de canoë-kayak, qui se déroule au Canada. Ainsi, il maintient en écrivant qu’il n’est jamais revenu d’un événement majeur, qu’il s’agisse des Jeux mondiaux ou olympiques, sans médaille. Depuis 2013, il est monté sur le podium de deux Jeux olympiques (2016 et 2021) et de sept Jeux mondiaux (2013/14/15/15/17/18/19/22).

Isaquias Queiroz remporte l’or au C1 500m à la Coupe du monde canadienne de canoë — Photo : Fabio Canhete

Il est difficile de déterminer qui est le plus grand athlète de l’histoire du sport olympique brésilien. En termes de médailles olympiques, c’est Robert Scheidt, de la voile. Quand on pense aux Championnats du monde de ses modalités, celui qui a le plus de médailles est Cesar Cielo, de natation, avec 19.

LE BRÉSIL AVEC LE PLUS DE MÉDAILLES OLYMPIQUES

ATHLÈTE (Type) Total Or Argent Bronze
Robert Scheidt (Voile) 5 deux deux 1
Torben (voile) 5 deux 1 deux
Serginho (volley-ball) 4 deux deux 0
Isaquias Queiroz (canoë) 4 1 deux 1
Gustavo Borges (natation) 4 0 deux deux

Isaquias peut battre Robert Scheidt aux Jeux olympiques de Paris car le canoéiste a quatre podiums (un d’or, deux d’argent et un de bronze) et aura deux grandes chances de médaille en France et atteindra six. Le Brésil compte 15 doubles champions olympiques : Adhemar Ferreira da Silva (athlétisme), Torben Grael, Marcelo Ferreira, Robert Scheidt, Martine Grael et Kahena Kunze (voile), Maurício Lima, Giovane Gávio et Sérgio Dutra (volleyball masculin), Fabi Oliveira , Jaqueline Carvalho , Fabiana Claudino, Paula Pequeno, Thaisa Menezes et Sheilla.

Isaquias Queiroz remporte le titre mondial de canoë-kayak C1 500 m vitesse

Le Bahianais n’est pas (encore) double champion olympique, mais il arrive à Paris avec deux belles chances d’or et pourrait avoir trois médailles d’or dans sa carrière. Si l’on prend le nombre total de médailles jusqu’à présent (quatre), il n’est que derrière Scheidt et Torben, qui en ont cinq, et est égal à Serginho (volleyball) et Gustavo Borges (natation).

MÉDAILLES AUX CHAMPIONNATS DU MONDE

Athlète (modalité) Total Or Argent Bronze
César Cielo (natation) 19 11 deux 6
Robert Scheidt (voile) 17 12 3 deux
Torben Grael (voile) 16 4 8 4
Ana Marcela (eau libre) 15 sept deux 6
Isaquias Queiroz (canoë) 14 sept 1 6

Quand on pense aux Coupes du monde, il totalise 14 médailles, contre 19 pour Cielo en natation. Parmi eux figurent également Robert Scheidt, Torben Grael et Ana Marcela Cunha.

C’est là qu’intervient une question importante : pour atteindre le numéro de Cielo, il devra continuer à concourir après les Jeux olympiques de Paris, ce qu’Isaquias ne garantit toujours pas qu’il fera. Ce serait une bonne raison de ne pas prendre sa retraite : chercher ces 19 podiums Cielo.

Personne ne veut qu’Isaquias mette fin à sa carrière après les JO de Paris. Je veux dire, aucun Brésilien ne veut ça. Les gringos doivent s’enraciner avant que le Bahianien ne se retire. Car depuis 2013, chaque course de canoë n’a que deux places sur le podium à débattre, comme il y en a toujours une d’Isaquias.

Blog de Guilherme Costa Brasil à Tokyo — Photo : Reproduction

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.