La DGAV agrée des zones d’intervention prioritaires face à la maladie de la vigne

L’arrêté y afférent, signé par la directrice générale de la DGAV, Susana Guedes Pombo, précise qu’au vu des travaux de prospection menés l’an dernier, il était nécessaire de mettre à jour les listes des zones d’intervention prioritaires (ZIP).

Ceux-ci correspondent aux sites où « des souches infectées par le phytoplasme de quarantaine ‘flavescence dorée phytoplasma’ » ont été détectées, ainsi qu’aux paroisses respectives voisines et non transfrontalières, qui font l’objet de « mesures phytosanitaires spécifiques ».

La DGAV a également publié la liste des paroisses où la présence de l’insecte vecteur ‘scaphoideus titanus ball’ a été détectée, ainsi que la classification du risque de la maladie.

En revanche, la ZIP a été éradiquée dans la région centrale, après cinq années consécutives sans apparition de foyers de la maladie.

Les annexes de l’arrêté précisent que les ZIP de la région Nord regroupent des paroisses dans 45 communes.

La présence de l’insecte vecteur a également été observée dans le nord, dans les paroisses de plus de 70 communes.

Dans la région Centre, l’insecte a été identifié dans les paroisses de 11 communes, à savoir Anadia, Cantanhede, Coimbra, Mangualde, Mealhada, Nelas, Pinhel, São Pedro do Sul, Tondela, Viseu et Vouzela.

Dans la communauté autonome de Madère, l’insecte vecteur ‘scaphoideus titanus ball’ a été trouvé dans les paroisses des municipalités de Machico, Porto Moniz, Santana et São Vicente.

La flavescence dorée de la vigne est due à un phytoplasme identifié en France dans les années 1950.

Cette maladie provoque le « mauvais temps » des sarments de la vigne, le « jaunissement ou le rougissement » de certaines feuilles, rendant les grappes sèches et amères.

Actuellement, il n’existe aucun moyen de lutter contre la maladie, seulement des mesures préventives, telles que la destruction des souches infectées.

La DGAV est un service central de l’administration directe de l’Etat, doté d’une autonomie administrative.

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.