La France accuse la Russie de « faire semblant » de négocier avec l’Ukraine

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a accusé jeudi la Russie de « faire semblant de négocier » un cessez-le-feu avec l’Ukraine alors qu’elle poursuit son offensive dans le pays voisin qui a débuté le 24 février.

« La logique russe (…) est basée sur le trépied habituel : des bombardements aveugles, de prétendus « couloirs » humanitaires (…) et des conversations sans autre but que de faire semblant de négocier », a déclaré Le Drian au journal Le Parisien.


Russes et Ukrainiens ont continué à négocier ce mercredi (16). Moscou affirme que les discussions portent sur un futur « statut » de neutralité pour l’Ukraine, à l’instar de la Suède ou de l’Autriche.

Kiev rejette ces comparaisons. Le président ukrainien Volodmyr Zelensky a déjà exprimé sa volonté de renoncer à toute adhésion de l’Ukraine à l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord), l’un des principaux arguments utilisés par la Russie pour lancer l’invasion.


« La Russie a choisi de continuer à utiliser ses armes » et « rejette pour l’instant » le cessez-le-feu, a ajouté Le Drian, soulignant le « désir » de Moscou d’une « capitulation ukrainienne » et ses revendications « maximalistes ».


Louvel Lucas

"Praticien de la bière primé. Étudiant sympathique. Communicateur passionné. Fanatique de l'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.