La France appelle à une « approche responsable » de l’accord sur le nucléaire iranien

La France a appelé mardi Washington et Téhéran à « adopter une approche responsable » pour parvenir à l’accord sur le nucléaire iranien, qui fait face à un différend entre les deux pays « en dehors » de cet accord.

« Le projet d’accord pour revenir à la conformité JCPOA [o acordo de 2015 destinado a impedir o Irão de desenvolver armas nucleares] cela fait plus de deux mois », mais « un problème impliquant les États-Unis et l’Iran et en dehors du JCPOA ne le permet pas pour le moment », a déclaré le département d’État lors d’une conférence de presse en ligne.

« Nous appelons les parties à faire preuve de responsabilité et à prendre d’urgence les décisions nécessaires pour conclure cet accord. Ce serait une erreur grave et dangereuse de considérer qu’il pourrait être laissé indéfiniment sur la table », a prévenu le ministère, cité par l’Agence France-Presse. AFP. .

L’accord appelé Plan d’action mondial conjoint (JCPOA), qui prévoit des restrictions drastiques du programme nucléaire iranien en échange de la levée des sanctions internationales, est voué à l’échec depuis le retrait unilatéral des États-Unis en 2018, sous la présidence de l’ancien président Donald Trump. .

L’élection de Joe Biden à la Maison Blanche a permis aux efforts de relance de l’accord de redémarrer, mais les négociations sont au point mort depuis deux mois, bien qu’un projet de texte semble à portée de main pour signature.

L’un des derniers obstacles est la demande de Téhéran que les États-Unis retirent les Gardiens de la révolution, son armée idéologique, de la liste noire américaine des « organisations terroristes étrangères ».

Washington garantit que cette sanction, que Donald Trump a décidée après le retrait de l’accord, est sans rapport avec le nucléaire et ne peut être discutée dans le cadre de ces négociations.

L’Iran a déclaré mardi qu’il attendait la réponse des États-Unis aux « solutions » discutées avec le négociateur de l’Union européenne Enrique Mora, qui s’est rendu à Téhéran la semaine dernière.

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.