La France décide si Macron remporte la majorité législative absolue – 19/06/2022

Paris, 19 juin 2022 (AFP) – Les Français voteront ce dimanche pour décider de faciliter ou non le second mandat du président centriste Emmanuel Macron avec une nouvelle majorité absolue des députés, après plusieurs mois de marathon électoral.

Les bureaux de vote ouvrent à 8h00 heure locale et ferment à 18h00, sauf dans les grandes villes où le vote se poursuit jusqu’à 20h00 et les résultats sont proclamés ensuite.

Au total, 48,7 millions de Français ont le droit de voter, mais l’abstention dépassera très probablement les 50%, tout comme au premier tour.

Le résultat du second tour des élections législatives sera crucial pour Macron, réélu le 24 avril pour cinq ans supplémentaires, pour mettre en œuvre son programme de réforme à l’esprit libéral, comme le relèvement de l’âge de la retraite de 62 à 65 ans.

Son principal adversaire est la Nova União Popular, Ecológica e Social (Nupes), le premier front de gauche en 25 ans à réunir la gauche radicale, les écologistes, les communistes et les socialistes. Son chef est l’homme politique expérimenté Jean-Luc Mélenchon.

La gauche a qualifié l’élection de « troisième tour » de l’élection présidentielle, car les Français ont voté au centre pour empêcher leur rivale d’extrême droite Marine Le Pen d’arriver au pouvoir, pas pour leurs idées.

L’objectif est de priver Macron de majorité et de le contraindre à nommer Mélenchon Premier ministre. Nupes tente ainsi d’interrompre le programme du président et d’appliquer son propre programme, comme la hausse du salaire minimum à 1 500 euros net par mois.

Cependant, les derniers sondages excluent ce dernier scénario, mais prédisent que l’alliance centrale ¡Juntos! Macron pourrait perdre la majorité absolue au parlement, l’obligeant à chercher des alliés pour faire passer ses réformes.

– « Majorité fixe » – Le vote de ce dimanche met fin à un cycle électoral crucial pour le cours de la France au cours des cinq prochaines années. Les prochaines élections au Parlement européen auront lieu en 2024.

L’arrivée du centriste Macron en 2017 a choqué le conseil politique français, qui est désormais divisé en trois blocs principaux – la gauche radicale, le centre et l’extrême droite – sans compter les partis traditionnels au pouvoir.

Après le désastre de la présidentielle, le Parti socialiste (PS) a décidé de rejoindre le front dirigé par Mélenchon, malgré le mécontentement de ses anciens dirigeants, et les Républicains fragilisés espèrent détenir la clé d’une majorité avec Macron en forme au parlement.

Le parti d’extrême droite de Le Pen a déjà avancé dans sa volonté de s’opposer vigoureusement au président, réussissant à former son propre caucus parlementaire pour la première fois depuis 1986, selon les sondages.

Alors que la négociation est courante dans la plupart des démocraties en l’absence d’une majorité stable au parlement, l’adoption de lois deviendrait un casse-tête pour le parti au pouvoir en France.

Dans la dernière partie de la campagne, l’alliance de Macron a mis en garde contre le chaos que représenterait un gouvernement à la majorité simple et surtout contre le « danger » d’une arrivée au pouvoir du front de gauche.

tjc/zm/sag/mb/jc

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.