L’Argentine bat le Paraguay et remporte la Coupe du monde féminine

L’Argentine participera à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en Australie et en Nouvelle-Zélande l’année prochaine. Ce vendredi (29), l’Albiceleste dans la bataille pour la troisième place de la Copa América en Colombie a battu le Paraguay 3-1, à l’Estadio Centenario, en Arménie.

C’est la quatrième fois que les Argentins se qualifient pour la Coupe du monde. Les sœurs ont participé aux éditions 2003, 2007 et 2019 et sont toujours à la recherche de leur première victoire dans la compétition. Lors de la dernière édition, en France, ils ont ajouté les deux premiers points, mais ont été éliminés dès la première étape. Les Paraguayens ont le repêchage international, dont le Chili, qui a terminé cinquième de la Copa América.

L’équipe nationale argentine compte trois joueuses qui travaillent au Brésil : la défenseuse Agustina Barroso (Palmeiras), l’arrière Eliana Stabile (Santos) et l’attaquante Sole Jaimes (Flamengo). La plupart des athlètes (11) jouent dans le pays, avec un accent sur Boca Juniors, dont quatre d’entre eux sont originaires, comme Yamila Rodríguez, qui a remporté trois prix pour le meilleur sur le terrain de la Copa América – dont ce vendredi, contre le Paraguay. Il y en a sept autres dans le football européen, le cas des co-attaquantes Mariana Larroquette (Sporting, du Portugal) et Florencia Bon Segundo (Madrid CFF, d’Espagne).

Malgré la plus grande présence de l’Argentine sur le terrain offensif, la première véritable opportunité du Paraguay est venue d’un tir de l’attaquante Jéssica Martínez depuis le bord de la surface, qui a sauvé la gardienne Vanina Correa du bout des doigts et a rebondi sur la barre transversale. Dans le coin, Correa est sorti mal et le milieu de terrain Romina Nuñez, involontairement, l’a envoyé dans ses propres filets 40 minutes après le début de la première mi-temps, donnant l’avantage à Albiroja.

En seconde période, les Argentins se sont lancés plus loin, mais ont eu du mal à finir les matchs. Le Paraguay a retiré les lignes pour éclater dans la contre-attaque. Après 13 minutes, Martínez a de nouveau frappé la barre transversale, cette fois avec un risque de l’extérieur de la surface. A 34 ans, la pression a payé. Rodriguez a été lancé, profitant d’une déviation de la tête de Jaimes, tirant derrière le poteau et frappant la sortie de la gardienne Alicia Bobadilla, égalisant le match.

Plus entière physiquement, l’Argentine a suivi le Paraguay et atteint le tournant et le classement. A la 44e minute, Bon Segundo décochait un coup franc stylé depuis l’entrée de la surface, dans un corner de Bobadilla. Vaincus, les Paraguayens ont mal tourné le match et l’Albiceleste a réglé la confrontation une fois pour toutes, Rodríguez retirant le gardien du gardien et l’envoyant dans les filets.

Les finalistes Brésil et Colombie sont également garantis à la Coupe du monde, en plus de s’assurer les deux places en Amérique du Sud pour les Jeux olympiques de Paris (France). La décision du titre aura lieu ce samedi (30) à 21 heures (heure de Brasilia) au stade Alfonso López de Bucaramanga.

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.