L’Australie interdit les exportations d’alumine et de bauxite vers la Russie


Première participation : dimanche 20 mars 2022, 08:01

L’Australie a adopté de nouvelles sanctions économiques contre la Russie en réponse à son invasion de l’Ukraine, interdisant les exportations d’alumine et de bauxite avec effet immédiat, tout en s’engageant à envoyer plus d’armes et d’aide humanitaire à Kiev.

L’interdiction de ces exportations vise à nuire à la production d’aluminium russe, qui importe environ 20 % de l’alumine nécessaire d’Australie.

L’annonce intervient quelques jours après la décision de Canberra d’imposer des sanctions à l’oligarque russe Oleg Deripaska, fondateur du géant de l’aluminium Rusal, qui détient une participation dans la société australienne Queensland Alumina Limited.

La société, qui appartient à Rusal et au géant minier anglo-australien Rio Tinto, s’est engagée à couper tous les liens commerciaux avec la Russie.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré que son gouvernement travaillait avec ses alliés pour « faire pression au maximum sur le régime de Poutine pour qu’il se retire d’Ukraine ».

Morrison a déclaré que Canberra avait imposé 476 sanctions à des particuliers et à des entreprises russes depuis l’invasion de l’Ukraine. Il a également annoncé que l’Australie fournirait 70 000 tonnes de charbon à utiliser dans les centrales thermiques ukrainiennes en réponse à une demande de Kiev.

« Nous comprenons que cela pourrait nourrir jusqu’à un million de foyers », a-t-il expliqué.

Dans le même temps, l’Australie enverra 30 millions de dollars australiens (20 millions d’euros) d’aide humanitaire à l’Ukraine et 21 millions supplémentaires d’aide militaire supplémentaire, principalement des munitions et du matériel de protection.

Selon le Premier ministre australien, le gouvernement a approuvé ces dernières semaines près de 5 000 visas d’entrée pour les réfugiés ukrainiens. Ils pourront désormais obtenir un visa humanitaire de trois ans, qui leur permettra de travailler, de se former et d’accéder au système de santé du pays.

Dernière mise à jour : dimanche 20 mars 2022, 08:01

Philbert Favager

"Analyste. Pionnier du Web. Accro à la bière. Adepte des réseaux sociaux. Communicateur. Passionné de voyages au charme subtil."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.