Le Brésil affronte le Ghana dans l’avant-dernier match amical officiel avant la Coupe du monde

L’équipe brésilienne affrontera le Ghana vendredi (23) à 15h30 (heure de Brasilia) au stade Océane du Havre (France), lors de son avant-dernier match avant le début de la prochaine Coupe du monde, qui se jouera à partir de novembre 20 au Qatar.

Dans ce match, Coach Tite fera quelques expériences, notamment dans le secteur offensif. Contrairement aux autres matches, le commandant de l’équipe a décrit le calendrier 4-1-2-3 pendant l’entraînement, avec seulement Casemiro comme milieu de terrain. Neymar et Lucas Paquetá seront les milieux de terrain à l’intérieur, tandis que Vinicius Junior et Raphinha seront sur les ailes. L’attaquant sera Richarlison.

Côté défense, le principal changement sera le latéral droit. Là, le défenseur Éder Militao est testé. Il est à noter que pour ces deux matches amicaux, Tite n’a appelé Danilo que comme arrière droit. Lors d’une conférence de presse, le commandant brésilien a déclaré qu’il ne croyait pas que l’équipe serait exposée en défense : « Équilibre, équilibre et équilibre. Chaque fois que nous nous éloignons de ce niveau, nous prenons des risques. Paquetá est un deuxième milieu de terrain qui apporte un sens de la créativité, mais en même temps, nous avons mis un arrière droit sur le terrain qui donne un équilibre défensif. »

Adversaires possibles au Qatar

L’équipe de Tite, l’adversaire de ce vendredi, est dans le groupe H de la Coupe du monde aux côtés de l’Uruguay, du Portugal et de la Corée du Sud. Curieusement, le Ghana pourrait croiser la route de l’équipe brésilienne lors d’un éventuel affrontement en huitièmes de finale, mais le Brésil a un bilan très favorable, avec quatre victoires en quatre matches (dont une en huitièmes de finale 2006).

Quatre jours plus tard, l’équipe brésilienne dispute son dernier match amical officiel avant la Coupe du monde, cette fois au stade du Parc des Princes à Paris, face à la Tunisie. Un éventuel affrontement entre le Brésil et la Tunisie au Qatar n’est possible que dans une improbable demi-finale.

* Collaboration avec Pedro Dabés (stagiaire) sous la direction de Verônica Dalcanal.

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.