Le début des vacances provoque de longs embouteillages à Douvres et dans toute la France

« La France n’est pas responsable du Brexit. C’est ainsi que le ministre français des Transports, Clément Beaune, a répondu aux accusations britanniques selon lesquelles la frontière française était responsable des longues files de voitures bloquant le passage à Douvres.

La référence au départ des Britanniques de l’Union européenne, qui a entraîné une augmentation des contrôles aux frontières lors de l’entrée sur le territoire des désormais « 27 », est apparue dans une publication sur les réseaux sociaux du gouvernement français, en couverture d’un Journal anglais lisant que le ministre britannique des Affaires étrangères a appelé la France à « résoudre le chaos des voyages de vacances ».

Ce samedi, en entretien avec Sky NewsLiz Truss a de nouveau accusé la France d’un prétendu manque de ressources à la frontière, à un moment crucial de la période des fêtes, et a rejeté le Brexit comme la cause de l’attente actuelle de trois ou quatre heures pour passer par toute la bureaucratie des contrôles européens et la traversée de la Manche.

Pire encore, c’est le croisement des camions. Certains doivent attendre près de 20 heures.

En effet, il y a eu des embouteillages dans toute l’Europe ce samedi, premier jour des vacances scolaires dans de nombreux pays.

En France, une alerte rouge a même été émise pour avertir les automobilistes d’une « circulation très difficile » attendue sur tout le territoire.

L’après-midi c’est le centre national de contrôle du trafic il y a eu un pic de près de 800 kilomètres d’embouteillages, notamment sur les routes d’accès à l’Espagne et donc aussi au Portugal.

En Croatie, avec le pic de la saison des fêtes, il y a aussi depuis vendredi un embouteillage constant vers les stations touristiques de la mer Adriatique.

Jelena Ivulić, coordinatrice de Jadrolinija, la société croate de gestion maritime, a déclaré que « les passagers sont arrivés par vagues dès les premières heures du matin ».

« Il y a beaucoup d’embouteillages lorsque vous entrez dans le terminal des ferries. Ce week-end, nous attendons plus de 75 000 passagers et plus de 15 000 véhicules. La pression est très forte, notamment vers Supetar (île de Brač) », a déclaré Jelena Ivulić.

Il y avait aussi un embouteillage constant sur plusieurs autoroutes suisses ce samedi. Dans la matinée, près de la sortie de São Gotardo, il y avait plus de 15 kilomètres d’embouteillage sur l’A2, avec des retards de plus de deux heures et demie.

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.