Le nouveau Parlement français tient sa session inaugurale et l’allié de Macron est le favori pour la présidence de la Chambre – 28/06/2022

La presse française souligne ce mardi (28) le début des travaux de la nouvelle Assemblée nationale des députés, élue le 19 juin. Selon les journaux Le Monde et Le Figaro, le parlement français comptera dix bancs formés par les partis vainqueurs des élections législatives. Pour la première fois en 64 ans, une femme est privilégiée à la présidence du Parlement.

La presse française souligne ce mardi (28) le début des travaux de la nouvelle Assemblée nationale des députés, élue le 19 juin. Selon les journaux, le parlement français comptera dix bancs formés par les partis vainqueurs des élections législatives. Le Monde et Le Figaro† Pour la première fois en 64 ans, une femme est privilégiée à la présidence du Parlement.

La séance inaugurale s’est ouverte à 15H00 locales (10H00 GMT) par une allocution du doyen de la nouvelle plénière, José Gonzalez, 79 ans, élu dans le sud de la France par le parti d’extrême droite La Réunion nationale. Il a souhaité la bienvenue aux 576 autres députés et a dit qu’il espérait que la nouvelle composition, représentatif de la diversité des électeurs, est une opportunité pour le pays. Puis Gonzalez, qui a rejoint le parti ultra-nationaliste fondé par Jean-Marie Le Pen dans les années 1970, a donné la parole aux chefs de parti.

Le parti du président Emmanuel Macron, bien qu’ayant élu 245 députés, a perdu sa majorité absolue à l’Assemblée et va donc devoir céder la direction de la puissante commission des finances à l’opposition. Le groupe, chargé d’examiner le budget de l’Etat, devrait être dirigé par un parlementaire d’extrême droite ou du parti radical de gauche França Insubmissa.

L’Assemblée peut avoir une femme à la présidence

Pour la première fois en 64 ans, la présidence du parlement peut être attribuée à une femme. La députée en titre Yael Braun-Pivet est l’une des favorites pour le poste. Le choix du parlementaire de 51 ans, choisi par le sigle du président Emmanuel Macron Renascimento, est le consentement des opposants. Elle occupe actuellement le poste de ministre des territoires français d’outre-mer, mais devrait démissionner de ce poste si son nom est confirmé et devient le quatrième fonctionnaire dans l’ordre de succession à la République française.

Pivet, avocate spécialisée en droit pénal, a fait ses débuts politiques il y a tout juste cinq ans mais est reconnue par ses collègues de l’opposition comme une femme ouverte, articulée, de bonne humeur et persévérante dans la défense des intérêts des Français, indique le journal. Libération. Le journal rappelle « les premiers pas chaotiques » du parlementaire, caractérisés par l’inexpérience dans le fonctionnement de l’Assemblée. Au fil du temps, Pivet fait preuve d’une grande capacité d’articulation politique et gagne la sympathie de ses collègues en plénière.

Les partis d’opposition se disputent la direction de la plupart des commissions, mais comme le parti du président Macron compte toujours le plus grand nombre d’élus, la plus grande difficulté du gouvernement risque de se limiter à la commission des financessouligne la Le Figaro

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.