Le Pen : les Etats-Unis doivent payer la France pour la perte de gaz russe

Les États-Unis devront indemniser la France pour les pertes si l’UE interdit les vecteurs énergétiques russes, a déclaré la candidate à la présidentielle française Marine Le Pen dans une interview à BFM TV.

« Les Américains, qui vendront notre gaz naturel liquéfié et en tireront un profit régulier, pourraient transférer de l’argent à la France en compensation des sanctions contre la Russie. » Le Pen a déclaré que Washington exhortait l’UE à imposer des sanctions aux transporteurs énergétiques russes. Le bloc a imposé de multiples sanctions à la Russie après que Moscou a lancé une opération militaire dans l’Ukraine voisine. L’opération a été largement critiquée par de nombreux pays occidentaux, mais peut-être qu’aucun n’était plus juste que les États-Unis.

Si Washington réussit à arrêter les importations de gaz russe dans l’UE, cela entraînera des factures de carburant atrocement élevées pour les Français, a déclaré Le Pen. Cependant, il estime que les magnats américains du carburant s’intéressent peu aux Français ordinaires et à leur sort, et ne s’intéressent qu’aux affaires, impatients de profiter de la flambée des exportations de GNL vers le bloc.

Bien que l’Union européenne ait imposé de nombreuses sanctions à Moscou ces dernières semaines, les États membres n’ont jusqu’à présent pas réussi à s’entendre sur une interdiction des importations russes d’énergie. De nombreux pays de l’UE dépendent fortement de l’énergie russe, et certains n’ont pas d’alternative, car ils sont fermés sur terre et ne peuvent donc pas recevoir de gaz naturel liquéfié des États-Unis, par exemple.

« Liens sponsorisés »

Cependant, les discussions sur la question se poursuivront, a déclaré lundi le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell.

Moscou fournit actuellement environ 40 % du gaz utilisé par les pays de l’UE et environ un tiers de leur pétrole. Le vice-Premier ministre russe Alexander Novak a récemment estimé qu’il faudrait 5 à 10 ans à l’UE pour remplacer complètement le pétrole et le gaz russes, notant qu’un embargo conduirait inévitablement à des prix record.

rt.com

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.