Le rôle du juge dans la consolidation de l’État de droit dans l’UE [21/2]





A l’occasion de l’acceptation de la Présidence du Conseil de l’Europe par la France, les trois plus hautes juridictions françaises ont organisé le 21-2 Réunion des présidents des Cours suprêmes de l’UE sur « Le rôle du juge dans la consolidation de l’État de droit dans l’UE »

Dans le cadre de la présidence du Conseil de l’Europe par la France, le Conseil constitutionnel, le Conseil d’État français et la Cour suprême du pays ont organisé une réunion des présidents des plus hautes juridictions des pays – membres de l’UE le lundi 21 février Le thème de la réunion était « Le rôle du juge dans la consolidation de l’État de droit dans l’UE ». Au début de la manifestation, à l’exception des présidents des trois tribunaux de grande instance et du procureur de nullité, M. Koen Lenaerts, président de GE et M. Robert Spano, président de l’EDDA L’événement comprenait trois ateliers, organisés dans les trois cours suprêmes sur les sujets suivants : a) les risques sanitaires, technologiques et environnementaux émergents et le système judiciaire;(au Conseil constitutionnel), b) le juge contre le temps (au Conseil d’Etat et (c) la protection des droits fondamentaux, et structure du national avec les lois européennes (dans l’annulation suprême).

La délégation grecque conduite par le président de STE MD Skaltsouni a assisté au deuxième atelier avec une présentation pertinente. L’événement a été clôturé par M. Didier Reynders, Commissaire à la Justice et MM Eric Dupond-Moretti, Ministre de la Justice.








Madeline Favre

"Maven du bacon indépendant. Étudiant. Fan extrême de la culture pop. Joueur amateur. Organisateur. Praticien de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.