Le secteur des services français a chuté à son plus bas niveau en 5 mois en juin Par Investing.com


© Reuters.

Par Scott Kanowsky

Investing.com – L’activité dans le secteur des services en France a chuté à son plus bas niveau en cinq mois en juin, après que la hausse de l’inflation ait alimenté les craintes d’un ralentissement économique mondial, selon une enquête préliminaire publiée jeudi.

Le compilateur de données S&P Global a déclaré que l’indice des directeurs d’achat de juin pour les États-Unis était tombé à 54,4 points contre 58,3 en mai, bien en deçà des attentes des analystes.

Une lecture supérieure à 50 indique une expansion.

Pendant ce temps, l’indice PMI du secteur français a également chuté à 51,0 points – le niveau le plus bas en 19 mois et des estimations manquantes.

O – qui regroupe les secteurs manufacturier et des services – est tombé à un décevant 52,8 points.

L’économiste principal de S&P Global, Joe Hayes, a averti que les données indiquent « des risques de récession tangibles pour la France ».

« Alors qu’une perte de dynamisme était attendue car la reprise de l’activité économique après le confinement a stimulé la croissance, le ralentissement a été exacerbé par d’importantes pressions sur les prix. Cela a été particulièrement agressif dans le secteur manufacturier, où la production et les nouvelles commandes ont fortement chuté pour la première fois depuis octobre de l’année dernière, ce qui était un signe inquiétant pour ce qui attend le secteur des services », a déclaré Hayes.

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.