Le Sénat français interdit le port du foulard islamique lors d’événements sportifs

Le Sénat français, lors d’un vote tenu ce mardi (18/1), a approuvé l’interdiction du port du hijab (voile), l’un des principaux symboles de l’islam, lors d’événements sportifs. L’information provient de la chaîne d’information Al Jazeera.

Dans le texte présenté, les sénateurs soutiennent que l’amendement vise à interdire « l’utilisation du voile dans les compétitions sportives », car les foulards pourraient mettre en danger la sécurité des athlètes lors de la pratique d’un sport.

De plus, l’amendement proposé par un groupe de droite et adopté par 160 voix contre 143 propose que la neutralité soit nécessaire lors des compétitions sportives.

Dans le pays, la Fédération française de football (FFF) interdit déjà aux femmes de porter le hajib lors des matchs officiels ou des compétitions organisées par l’entité. On ne sait toujours pas si l’interdiction prendra effet pour les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

L’interdiction du foulard musulman lors d’événements sportifs intervient un an après que le Parlement français a adopté une loi renforçant la surveillance des mosquées, des écoles et des clubs de tir dans le but de cibler les islamistes radicaux en France, qui a été la cible d’attentats terroristes ces dernières années. , restreindre.

Une fois approuvé, les membres du Sénat et de la Chambre des représentants doivent se rencontrer pour parvenir à un accord avant de publier l’amendement, qui est toujours sujet à contestation. En cas de non-inscription, la règle devient valable pour les compétitions organisées par les fédérations sportives du pays.

Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.