Les débuts convaincants de Medvedev et Badosa à Roland Garros, Tsonga dit adieu au tennis – 24/05/2022

Paris, 25 mai 2022 (AFP) – Deux des candidats pour accéder aux phases finales de Roland Garros, le Russe Daniil Medvedev (N.2) et l’Espagnole Paula Badosa (N.4) ont fait des débuts convaincants dans le tournoi parisien. Mardi, le Français Jo-Wilfried Tsonga a fait ses adieux au tennis professionnel.

Très solide dans son jeu, même si la terre battue n’est pas sa surface de prédilection, Medvedev a frappé 35 « vainqueurs » et a cassé le service de Facundo Bagnis (N.103) à huit reprises pour battre l’Argentin d’un triple 6-2 en 1h38 de jeu. . †

« J’adore Roland Garros, surtout depuis l’an dernier », a déclaré le joueur de tennis russe après le match.

« J’espère progresser cette année », a ajouté Medvedev, qui affrontera le Serbe Laslo Djere (N.56) au deuxième tour.

Le Russe semble également s’être remis de l’opération d’une hernie qu’il a subie il y a près de deux mois et qui l’a tenu à l’écart pendant presque toute la saison sur terre battue : « Tout se passe très bien, car quand j’ai été opéré, je n’ai pas pensé à pouvoir jouer la saison sur terre battue, mais le médecin et « fisio » ont fait de leur mieux la semaine dernière pour me faire revenir jouer », a-t-il expliqué.

« Physiquement, je me sens à 100%, donc j’espère bien jouer », a assuré Medvedev, qui était également l’un des favoris du tirage au sort alors que de nombreux prétendants au titre (Djokovic, Nadal, Alcaraz et Zverev) se déplacent vers l’autre partie du cadre et s’adaptent. eux dans toute face finale éventuelle.

La session nocturne a failli surprendre lorsque l’actuel finaliste du tournoi, le Grec Stefanos Tsitsipas (N.4) a dû réagir après avoir perdu deux sets à zéro face à l’Italien Lorenzo Musetti (N.66), pour s’imposer par 5-7, 4- 6, 6-2, 6-3 et 6-2.

Musetti a revécu ce qui s’est passé à Paris l’année dernière lorsqu’il a remporté les deux premiers sets contre Novak Djokovic en huitièmes de finale avant de se retirer en raison de problèmes physiques.

– En quête de confiance – De plus, pour cette partie de tableau, plusieurs têtes de série ont été éliminées ce mardi, comme le Canadien Denis Shapovalov, l’Australien Alex de Miñaur et l’Américain Tommy Paul, battus par le Chilien Cristian Garín en quatre sets , en partie 5 -7, 6-1, 6-2 et 6-3. Garín rencontrera le Biélorusse Ilya Ivashka (N.50) lors de la deuxième phase.

Chez les féminines, Paula Badosa est arrivée à Paris avec des doutes après n’avoir pas eu de bons résultats ces dernières semaines, mais il ne lui a fallu que 54 minutes pour battre la Française Fiona Ferro (N.130) 6-2 et 6-0, qui vient de marquer. deux points dans le deuxième set.

« C’est très important pour moi de commencer comme ça. J’étais très nerveux ces jours-ci parce que je n’ai plus confiance depuis Madrid, mais chaque match et chaque minute sur le terrain m’aideront à retrouver la confiance dont j’ai besoin », a déclaré l’Espagnol lors d’un conférence de presse.

« La confiance coûte cher à construire et très peu à perdre », a-t-il ajouté.

Avec quatre Top 10 déjà éliminés lors de la première phase (Krejcikova, Konteveit, Jabeur et Muguruza), Badosa, qui jouera lors de la seconde phase face à la Slovène Kaja Juvan (N.68), a assuré : « Je vois cela comme un avertissement que vous peut perdre contre n’importe qui et qu’il faut se donner à 100% à chaque match ».

Ce n’était pas une journée de surprises, cependant, car aucune des têtes de série qui ont joué mardi n’a perdu à Roland Garros.

– Rêve d’enfant devenu réalité – La note émue est venue de Jo-Wilfried Tsonga, le joueur de tennis français le plus important de ces deux dernières décennies, qui a pris sa retraite du tennis professionnel après sa défaite face au Norvégien Casper Ruud (N.8).

Le public de Philippe Chatrier lui a dit au revoir après des applaudissements prolongés après avoir perdu 6-7 (6/8), 7-6 (7/4), 6-2 et 7-6 (7/0) dans un match qui s’est terminé en hurlant à une épaule blessée avec émotion et embrassant l’argile de Paris.

Bien qu’il n’ait jamais remporté de Grand Chelem, il a été finaliste en Australie (2008) et demi-finaliste à Melbourne (2010), Roland Garros (2013 et 2015) et Wimbledon (2011 et 2012), ainsi que vainqueur du Paris-Bercy Masters. 1000 (2008). ) et le Canada (2014), remporte une médaille d’argent olympique à Londres 2012 et championne avec la France de la Coupe Davis (2017).

Tsonga est également l’un des trois seuls joueurs de tennis de l’histoire à avoir battu Djokovic, Nadal et Federer lorsqu’ils étaient n ° 1 mondial et l’un des trois à avoir battu le « Big 3 » et Andy Murray en Grand Chelem.

« Merci à tous ceux qui m’ont permis de réaliser mon rêve d’enfant », a déclaré Tsonga alors qu’il recevait un hommage en présence de tous ses entraîneurs, les meilleurs joueurs français de sa génération et sa famille.

mcd/iga/aaaa

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.