Les incendies de forêt brûlent le sud de l’Europe pendant la canicule

Des milliers de personnes sont évacuées de leur domicile en France et en Espagne après l’enregistrement d’importants incendies de forêt. L’Europe du Sud a été frappée par une vague de chaleur extrême, avec des températures atteignant 45 ° C. Des incendies de forêt ont dévasté des régions en France et en Espagne ce samedi (16/07), forçant des milliers de personnes à être évacuées de leurs maisons, tandis que l’été torride a vu enregistrer des températures différentes régions d’Europe. Plus de 14.000 personnes ont dû être évacuées à cause des deux incendies qui se sont déclarés mardi dernier dans le sud du département de la Gironde, avec Bordeaux comme capitale, qui ont brûlé 7.650 hectares de forêt jusqu’en début d’après-midi. à Landiras, 4 500 000 hectares ont été brûlés. De plus, plusieurs routes ont été bloquées dans la région et une maison à Guillos a été détruite. Aucun des incendies n’est maîtrisé. Plus de 1 100 pompiers ont tenté samedi de maîtriser les flammes. Les autorités ne disposent pour l’instant d’aucune donnée sur les victimes. A plusieurs centaines de kilomètres de là, dans la vallée du Rhône, un autre incendie qui s’est déclaré hier et maîtrisé ce matin menaçait de se rallumer en raison des changements de vent, a indiqué le maire de Tarascon, Lucien Limousin, à la chaîne BFMTV. Plus de 600 pompiers, appuyés par deux hydravions de type Canadair et deux bombardiers à eau Dash, tentent de l’éteindre. Le président français Emmanuel Macron s’est rendu du palais de l’Élysée au ministère de l’Intérieur en début d’après-midi pour faire le point sur les efforts de lutte contre les incendies. « Nous vivons une saison exceptionnelle en raison de la dureté. Nous avons déjà brûlé trois fois plus de surface forestière qu’en 2020 », a déclaré Macron, soulignant que le printemps avait été très sec. Le président a noté que la France bénéficiait de la « solidarité européenne » comme par le passé, remerciant la Grèce d’avoir envoyé des avions arrivés vendredi dans le pays et d’autres d’Italie qui arriveront dans les prochains jours. Le sud de la France fait face à une vague de chaleur venue de la péninsule ibérique qui va se propager au reste du pays dans les prochains jours, a indiqué Météo-France. Les services météorologiques prévoient que les températures dépasseront les 40°C dans de nombreuses villes de France rurale dans les prochains jours. A Paris, cela devrait se passer les lundis et mardis. Lors de la dernière alerte météo, 38 des 96 départements français étaient en vigilance « orange ». Espagne et Portugal Dans l’Espagne voisine, les pompiers ont combattu une série de flammes samedi, après des jours de températures exceptionnellement élevées, atteignant 45,7°C. La vague de chaleur qui a duré près d’une semaine a fait 360 morts, selon les données des autorités espagnoles. Beaucoup ont été transférés dans des refuges d’un centre sportif provincial. Ailleurs en Espagne, des nuages ​​denses de fumée noire ont été visités près de Casas de Miravete, dans la région d’Estrémadure, avec des hélicoptères déversant de l’eau enflammée qui a brûlé 3 000 hectares. Des incendies ont également été signalés dans le centre de Castille et León et en Galice dans le nord. Les pompiers du Portugal ont vécu un samedi moins tendu après la chute des températures dans la majeure partie du pays, après avoir oscillé autour de 40°C ces derniers jours. « Nous avons eu des incendies majeurs et nous ne voulons pas qu’ils se réactivent… Nous resterons extrêmement vigilants ce week-end », a déclaré André Fernandes, le chef de la protection civile du pays. Le ministère portugais de la Santé a déclaré que 238 personnes étaient décédées à la suite de la vague de chaleur du 7 au 13 juillet, la plupart étant des personnes âgées. jps (Reuters, EFE, ots)

Questions, critiques et suggestions? parle-nous

Louvel Lucas

"Praticien de la bière primé. Étudiant sympathique. Communicateur passionné. Fanatique de l'alcool."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.