L’Etat français prêt à débourser plus de 8 milliards pour nationaliser EDF – Energia

L’Etat français est prêt à débourser plus de huit milliards d’euros pour acquérir 100% du capital d’Électricité de France (EDF), selon deux sources proches du dossier citées par Reuters. Les mêmes sources ajoutent que l’objectif est de conclure la transaction au cours du dernier trimestre de cette année. Actuellement, l’État détient une participation de 84 % dans l’énergie.

L’une des sources a révélé que le coût d’achat de la participation de 16%, qui n’est pas encore détenue par l’État, pourrait être proche de 10 milliards d’euros, en tenant compte des obligations convertibles et de la prime payée pour cette offre par rapport au cours actuel des actions. dans la compagnie d’énergie – c’est-à-dire l’excédent fourni par la sécurité à leur prix actuel. Contactés par l’agence britannique, EDF et le ministère français de l’Economie se sont refusés à tout commentaire. Les sources n’ont donné aucun chiffre sur l’ampleur de ce prix.

Les prochaines étapes seront pour l’État français de fixer un prix pour l’offre, une valeur qui sera évaluée par une entité indépendante. Les sources ont révélé que le gouvernement prévoit de finaliser l’opération au quatrième trimestre, ce qui signifie qu’il devra annoncer les termes de l’offre dans les prochaines semaines, avant les vacances d’août.

Le week-end dernier, le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire a souligné que cette opération sera bouclée « non pas en jours ou en semaines, mais en mois ». Le gouverneur a promis de fournir plus de détails sur l’ensemble du processus « dans les semaines à venir ».

La nationalisation d’EDF a été annoncée au début du mois par la Première ministre française Elisabeth Borne.

En plus de l’endettement, l’entreprise fait face à des dépassements budgétaires dans de nouvelles centrales nucléaires en France et au Royaume-Uni, ainsi qu’à des problèmes de corrosion dans certains de ses réacteurs vieillissants, qui ont fortement affecté la valeur de ses actions ces derniers mois.

Victorine Pelletier

"Ninja des médias sociaux. Organisateur de longue date. Joueur incurable. Passionné de nourriture. Accro au café."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.