L’Europe établit un record de surface brûlée par les incendies d’été

Reproduction/Twitter – 18.07.2022

incendie au portugal

Avec la saison des incendies toujours en cours, le bilan préliminaire des hectares brûlés en Europe a dépassé 660 000 depuis janvier, un record pour cette période de l’année depuis la collecte des données satellites en 2006. Depuis le 1er janvier, les incendies ont détruit 662 776 hectares de forêt à travers le L’Union européenne, selon des données mises à jour dimanche par le Système européen d’information sur les incendies de forêt (EFFIS), qui produit des statistiques comparables depuis 2006 grâce aux images satellites du programme européen Copernicus.

La zone la plus touchée par les incendies a été la péninsule ibérique. En Espagne, qui a subi deux grandes canicules entre juin et août cet été, 246.278 hectares ont brûlé, principalement dans les régions de Galice, la province castillane de Zamora (nord-ouest) et l’Estrémadure. La situation s’est améliorée ces derniers jours avec des températures plus basses.

Au Portugal, les pompiers ont mis une semaine à maîtriser un incendie dans le parc naturel de la Serra da Estrela, reconnu par l’UNESCO, où 17 000 hectares ont brûlé. La France, en revanche, a connu des années encore pires dans les années 1970, avant que des données standardisées ne soient établies au niveau européen. Mais selon ces chiffres, 2022 a été la pire de ces 16 dernières années, en grande partie à cause de deux incendies majeurs consécutifs dans le département de la Gironde près de Bordeaux (sud-ouest), nécessitant des renforts de pompiers allemands, polonais et autrichiens.

La situation était également exceptionnelle en Europe centrale. En juillet, les pompiers ont mis plus de dix jours pour maîtriser le plus grand incendie de l’histoire récente de la Slovénie, avec l’aide d’une population tellement mobilisée que le gouvernement a dû demander aux habitants de cesser de faire des dons aux pompiers. Sans avion spécialisé dans la lutte contre les incendies, la Slovénie a dû demander de l’aide à la Croatie, qui a envoyé un avion avant de revenir éteindre ses propres incendies. Pour cette raison, le gouvernement slovène envisage d’acheter son premier avion ravitailleur.

En termes de superficie, la Roumanie (150 528 hectares), le Portugal (75 277 hectares) et la France (61 289 hectares) suivent. Si l’on ne regarde que la période estivale, « 2022 est déjà une année record », explique à l’AFP Jesús San Miguel, coordinateur de l’EFFIS. Le précédent record en Europe remontait à 2017, lorsque 420 913 hectares avaient brûlé le 13 août, et 988 087 hectares en un an. »

« J’espère que nous n’aurons pas le mois d’octobre que nous avions alors, lorsque 400 000 hectares ont été rasés dans toute l’Europe », ajoute Jesús San Miguel. « C’est parce que la sécheresse exceptionnelle qui dévaste l’Europe, ajoutée aux canicules, est une formule dévastatrice. Jusqu’à présent, ces conditions de sécheresse extrême étaient principalement observées en Méditerranée, et maintenant « ça se passe en Europe centrale », explique Jesús San Miguel.

En République tchèque, par exemple, un incendie a détruit plus de mille hectares, ce qui est peu par rapport à d’autres pays, mais 158 fois plus important que la moyenne 2006-2021 dans ce pays.

En Europe centrale, les surfaces brûlées restent faibles par rapport aux dizaines de milliers d’hectares détruits en Espagne, au Portugal ou en France. Outre les incendies en Croatie, il y en a eu trois en Slovénie et cinq en Autriche. Cependant, le réchauffement climatique en cours dans toute l’Europe menace d’accentuer la tendance.

Entrez dans Dernière seconde chaîne sur Telegram
et voir les nouvelles les plus importantes de la journée au Brésil et dans le monde. suivez également les profil général du Portail iG.

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.