L’ex-Grêmio marque et Monaco bat Rennes pour les Français

Dans un duel entre la troisième et la sixième place, Rennes a terminé surpris dans son domaine et a été battu par Monaco 3-2, dans un match valable pour le 32e tour de la Championnat français† Les hôtes recherchaient la vice-direction et les visiteurs voulaient la quatrième place et la zone de classement de la Ligue Europa, aux côtés de seulement trois points de l’adversaire alvinegro.

Cette importante victoire place également Monaco dans la lutte pour une place au Ligue des champions† A six journées de la fin, le club compte six points de retard sur le numéro deux de l’Olympique de Marseille et affronte toujours des équipes en bas du classement.

Le point culminant du match a été pour le Brésilien Vanderson, ancienGuilde, qui a marqué le premier pour les visiteurs et fourni la passe décisive pour le troisième. En plus de contribuer avec des jeux et dans la partie tactique, il joue également défensivement, encore plus avancé.

Le prochain match de Monaco est face à Nice, mercredi prochain (20), à domicile, à 14 heures, heure de Brasilia. Rennes, qui restait à la troisième place, affrontera Strasbourg, également quatrième, à l’extérieur à 16h00.

Des équipes animées après la pause

En deuxième mi-temps, les équipes sont revenues plus concentrées et le jeu s’est amélioré. Après 12 minutes, l’équipe entraînée par Philippe Clément a de nouveau renversé la donne. Principale référence en attaque, Ben Yedder a terminé du pied droit, au milieu de la surface, pour battre le gardien allemand et donner l’avantage aux visiteurs. Six minutes plus tard, Golovin a eu l’occasion d’élargir, mais l’a ratée.

À la 27e minute, Clément a fait avancer l’équipe. Du numéro 10, Ben Yedder, et du numéro 9, Myron Boadu. Le Néerlandais n’a eu besoin que de cinq minutes pour prolonger le score. Vanderson a fait un beau mouvement et a passé le ballon à l’attaquant central qui vient de le pousser dans les filets.

Avec deux buts pour l’entraîneur, l’équipe s’est relevée, cette fois pour assurer le résultat. L’entraîneur rennais Bruno Génésio a changé d’équipe pour chercher le match nul. Mais c’était trop tard. Monaco a dominé l’action et a eu une chance de marquer une fois de plus, avec Boadu qui a presque dépassé le but depuis la petite surface.

Dans les arrêts de jeu, Sofiane Diop a éliminé Adrien Truffert dans la surface. Pentalti pour Rennes. Martin Terrier passe à l’attaque et ralentit. Game over, 3-2 pour Monaco.

Julienne Rose

"Défenseur indépendant d'Internet. Passionné de café extrême. Passionné de culture pop. Gourou de la cuisine générale."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.