Lula apparaît dans SP et critique la loi électorale ; La France est huée – 15-08-2022 – Poder

Un jour avant l’ouverture officielle de la campagne électorale, l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva (PT) a participé à un acte politique à l’USP (Université de São Paulo) ce lundi (15).

Lula s’est plaint aux étudiants universitaires de la loi électorale, qui, selon lui, visait à maintenir les titulaires de postes. Au cours de l’événement, le candidat du PSB au Sénat, l’ancien gouverneur Márcio França, a été hué à deux reprises par les étudiants.

La France participe à la coalition dirigée par Fernando Haddad pour le gouvernement de São Paulo. Vice sur le ticket de Lula, l’ancien gouverneur Geraldo Alckmin (PSB) n’était pas présent à l’acte. Sa gestion a été la cible de critiques de la part des étudiants.

Utilisant une expression que sa mère a utilisée, Lula a déclaré qu’il était ariado (désorienté) parce qu’il avait été empêché de mentionner sa candidature 48 jours avant l’élection, moment auquel le différend n’est discuté que dans la rue et dans la presse.

« Nous sommes à 48 jours des principales élections dans ce pays. C’est drôle parce que le matin, vous allumez la télévision et vous ne parlez que d’élections, de radio et tout ce dont vous parlez, ce sont des élections, les journaux n’ont que des trucs électoraux et je peux en parler. « Je ne parle pas d’élections. La fin de l’arnaque. »

Le PT a participé à un cours public à l’université et a été rejoint par Haddad (PT). La classe a été enseignée par les professeurs Marilena Chauí, Ermínia Maricato et Adriana Alves.

L’événement s’est déroulé dans l’espace du bâtiment Histoire-Géographie de la FFLCH (Faculté de Philosophie, Lettres et Sciences Humaines) et a été organisé par le collectif USP pour la Démocratie, qui réunit des professeurs, des étudiants et des personnels de l’université.

Le député fédéral et ancien maire de São Paulo Luiza Erundina (PSOL) et le chef du MTST (Movimento dos Sem Teto) et candidat à la Chambre, Guilherme Boulous (PSOL), ont reçu de nombreux applaudissements du public, tout comme le conseiller Eduardo Fourniture (PT ).

Les députés fédéraux Alexandre Padilha, Paulo Teixeira, Ivan Valente et Samia Bonfim, le sénateur Randolfe Rodrigues (Rede-AP), le président du PSOL Juliano Medeiros et le député d’État Emídio de Souza ont également pris part au projet de loi.

Dans la matinée, Lula a participé à une réunion de coordination de campagne. Au programme, comment répondre à la diffusion de fausses informations selon lesquelles, s’il était élu, le PT fermerait les églises évangéliques. Coordinateur du plan gouvernemental, l’ancien ministre Aloizio Mercadante a présenté les propositions qui figureront dans le manifeste électoral.

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.