Mauro Miele pieds au départ du « Monte Carlo » et veut grandir dans la Master Cup


La planète du rallye international prépare la première grande performance de la saison en Championnat du Monde WRC : la différend du « Monte Carlo », l’une des courses les plus attendues et les plus fascinantes de toute la scène automobile. La course monégasque – en réalité elle se déroule presque entièrement sur les routes de Sud de la France – est particulièrement important cette année car il sera là d’abord disputé avec la nouvelle classe royale, la soi-disant Rallye 1 avec une puissance hybride.

Trois maisons dédiées au plus haut niveau : la Toyota championne sortante avec Yaris, la hyundai avec le i20 et le Gué amenant le nouveau Puma dans la course pour un total de 11 équipages (à Monaco, au moins), dont le meilleur du rallye disponible. Sans, encore une fois, les pilotes italiens au départ dans la catégorie la plus élevée.

Pour défendre l’honneur des motos tricolores en Principauté (où, c’est-à-dire l’Italie) a triomphé 7 fois dans les pilotes et 15 dans les voitures), cependant, sera encore là cette année vétéran de la province de Varese, Mauro Miele, celui au Seuil de 66 ans (il le fera le 26 janvier) il est inscrit au classement WRC2 et sera au volant d’une Skoda Fabia Rally2 flanquée – comme toujours, ces dernières années – du fidèle navigateur piémontais Luca Beltrame.

Miele senior sera là quatrième participation consécutive au « Monte »: 30e au général en 2019, 20e (et 11e de classe) en 2020, le chauffeur né à Busto Arsizio est désormais appelé à racheter la pension perçue il y a douze mois. Et, surtout: charge du ressort car depuis cette saison la FIA a inclus la soi-disant Master Cup dans le classement du WRC. Une catégorie qui compte d’emblée plusieurs membres, dont des noms comme le Belge Freddy Loix (3 podiums en Coupe du monde dans sa carrière) ou le Suisse Olivier mari.

Qui à la place ? ne tourne pas cette année la course de la Principauté est Andrea Crugnola: l’ancien champion d’Italie est attendons avec impatience les dernières nouvelles sur le programme pour 2022 cependant, il n’y a actuellement aucune indication officielle. Crugnola est présent dans les rues de Monte Carlo comme dépisteur pour Enrico Brazzoli que parmi les participants de la Coupe du Monde WRC3. C’est dans cette catégorie que le pilote de Varese a remporté la dernière course du championnat du monde de 2021, le rallye de Monza. En parlant de scouts, dans le sud de la France il y a aussi le « Roi des lacs » Beppe Freguglia, inclus dans le groupe de travail Miele avec pour mission de fournir la meilleure information possible au plus près des épreuves spéciales.

Le rallye de Monte-Carlo ça commence le jeudi 20 au soir de munich avec les équipages qui affronteront les deux premières étapes, la Lucéram – Lantosque et La Bollène-Vésubie – Moulinet. Entre le premier jour, vendredi, samedi et dimanche (arrivée en Principauté prévue vers 13h00) il y aura au total 17 épreuves spéciales pour un total de près de 300 kilomètres de secteurs chronométrés. Et, comme d’habitude dans cette course, avec un gros faites attention au ciel, au thermomètre et aux conditions de l’asphalte particulièrement exigeant pour tout le monde.


Godard Fabien

"Twitter Practitioner. Alcohol Nerd. Music Enthusiast. Travel Expert. Troublemaker. Certified Creator."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.