Mbappe dénonce le « racisme » après un penalty manqué à l’Euro 2020 et s’en prend au président de la Fédération française – 19/06/2022

Paris, 19 juin 2022 (AFP) – Après que le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, s’est exprimé dimanche sur le manque de soutien de Kylian Mbappé après son élimination du dernier Eurocup, la star française a réagi sur Twitter, déplorant que le responsable de l’organisation n’ait pas pris en compte le « racisme » dont il était victime.

Dans un tweet, l’attaquant du PSG a critiqué une déclaration du président de la FFF dans une interview au Journal Du Dimanche, dans laquelle le manager a déclaré que Mbappé « pensait que la fédération n’avait pas réussi à le défendre après son penalty manqué (contre la Suisse au Championnat d’Europe).  » joué l’année dernière) et critiques sur les réseaux sociaux ».

« Je lui ai principalement expliqué qu’il s’agissait de racisme, PAS de punition », a répondu le joueur sur son compte Twitter. « Mais il était d’avis que le racisme n’avait pas eu lieu… ».

Dans le journal, Noël Le Graët s’est exprimé plus longuement sur sa relation avec Kylian Mbappé et les pourparlers après l’élimination en 8e de finale face à la Suisse (3-3, 5-4 aux tirs au but), où l’attaquant parisien n’a pas réussi à sauver son penalty. .pour mettre, ce dernier, qui a conduit à l’élimination.

« Je pensais que la fédération ne l’avait pas défendu après le penalty manqué et les critiques sur les réseaux sociaux. On s’est rencontré cinq minutes dans mon bureau. ‘Je ne voulais pas dire qu’au contraire, tu as toujours été très gentil' », a expliqué le président de la FFF, ajoutant que l’attaquant « ne voulait plus jouer en équipe de France, ce à quoi je ne pensais clairement pas ».

– « Peu ou rien » du racisme dans le football – En septembre 2021, Noël Le Graët était déjà la cible de critiques après avoir déclaré que le racisme dans le football « n’existe pas ou il y en a peu ».

Quelques mois plus tôt, en juillet, le parquet de Paris avait annoncé une enquête sur des messages racistes à l’encontre de certains joueurs de l’équipe de France après le Championnat d’Europe.

Le président du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique, Serge Letchimy, a écrit le 30 juin au ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti pour condamner des « propos blessants » à Mbappé.

Parmi eux, un message répandu insultant l’attaquant du PSG avec la phrase « sale noir » qui « mérite cent coups de fouet ».

Samedi, la FIFA a publié un rapport évoquant la recrudescence des insultes dont ils font l’objet sur les réseaux sociaux.

Selon cette étude, 38% d’entre eux sont racistes.

Cinq mois avant la Coupe du monde, la FIFA a également annoncé qu’elle élaborait un « plan de protection des équipes, des joueurs, des arbitres et des supporters » contre de tels messages lors des compétitions internationales.

Ce plan comprendrait un « service de modération » qui lui permettrait de détecter et de rendre les messages invisibles « aux destinataires et à leurs abonnés ».

– Droit à l’image – Cet âpre échange de messages entre le président de la FFF et l’un des protagonistes des ‘Bleus’ intervient après une période de désaccord entre eux sur le droit à l’image des joueurs de l’équipe de France.

Samedi, à l’issue de l’assemblée générale de la FFF, Noël Le Graët a assuré qu' »il n’y aura pas de changement. Jusqu’à la Coupe du monde au moins ».

Et avec Mbappé, « la situation s’est apaisée », a-t-il assuré, précisant que ces droits seraient partagés à parts égales entre les joueurs sélectionnés. « J’ai vu Mbappe seul. Et puis Mbappe au (centre de formation FFF) Clairefontaine, dans un groupe avec qui j’ai parlé. Puis j’ai vu tous les joueurs. »

« Il n’y a pas de problème, il n’y a pas de mésentente. Au contraire, tout était très amical. D’abord avec lui (Mbappé) puis avec les ‘grognards’ (le capitaine Hugo Lloris, le défenseur Raphaël Varane, le milieu de terrain N’Golo Kante et l’attaquant Antoine Griezmann ),’ a expliqué le président, sans être démenti sur les réseaux sociaux.

lve/eba/jde/psr/dr/aam

Twitter

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.