Mosialos : Que sait-on de la nouvelle variante du coronavirus du Cameroun, détectée en France

Une nouvelle variante du coronavirus a été découverte dans le sud de la France, dans laquelle Elias Mosialos explique dans un texte ce que l’on sait jusqu’à présent.

Le professeur de la LSE affirme que le premier corps retrouvé était récemment revenu d’un voyage au Cameroun, tout en soulignant qu’il s’agit d’un autre exemple de l’imprévisibilité de l’apparition de variations.

L’ARTICLE CONTINUE APRÈS LA PUBLICITÉ

Détaillé ce que dit Elias Mosialos :

« Il s’agit d’une mutation que l’OMS n’a pas nommée. Selon i24News, 12 personnes ont été infectées par la souche B.1.640.2, découverte pour la première fois il y a environ un mois chez des patients de la commune de Forcalquier dans les Alpes-de-Haute. -Provence par les experts de l’IHU Méditerranée infection à Marseille.

Des rapports récents dans les médias internationaux décrivent l’émergence d’une nouvelle variante du virus chez 7 adultes et 5 enfants, vivant dans la même zone géographique du sud-est de la France.

Pour le moment, ce variant (IHU ou B.1.640.2) n’a pas été détecté dans d’autres pays, nous n’avons pas d’annonce officielle des autorités sanitaires françaises et il n’a pas été désigné comme variant en cours d’investigation (VOC) par le Monde. Organisation de la Santé.

Coronavirus : Une nouvelle mutation a été découverte en France – L’OMS ne lui a pas donné de nom

Mutation « O »: Qu’est-ce qu’une nouvelle étude a montré sur les vaccins – Quelle est l’importance de la troisième dose?

L’ARTICLE CONTINUE APRÈS LA PUBLICITÉ

Les médias internationaux rapportent l’actualité sur la base d’une pré-publication pertinente. L’étude décrit comment la variante détectée a montré de multiples mutations et d’autres changements, dont plusieurs étaient dans le pic ciblant les vaccins, et a été appelée la variante « IHU » par les chercheurs (https://www.medrxiv.org/content/10.1101/ 2021.12 .24.21268174v1.complete.pdf).

Les symptômes de la nouvelle variante du coronavirus, venue du Cameroun

Le premier corps retrouvé revient récemment d’un voyage au Cameroun. Il s’agit d’un homme, vacciné, qui a été testé le lendemain mi-novembre après avoir présenté quelques légers symptômes respiratoires. La variante a été certifiée le 09/12/2021 et très peu de temps après, les 11 autres cas mentionnés ont été confirmés.

L’étude porte sur la caractérisation des mutations et des variations et ne fournit pas de données sur le tableau clinique et les symptômes des personnes certifiées avoir contracté cette variante. Et aussi de dire que tous ces 12 échantillons ont été prélevés fin novembre.

Mais ce que nous voyons ici est un autre exemple de la façon dont les variations peuvent être imprévisibles. Comment peuvent-ils être transférés dans une nouvelle zone géographique après avoir voyagé depuis l’étranger et quelle est l’importance de la surveillance épidémiologique dans la communauté.

L’ARTICLE CONTINUE APRÈS LA PUBLICITÉ

En conclusion, je voudrais dire que les variantes du coronavirus sont une préoccupation constante pour tout le monde, notamment en ce qui concerne le risque de protection réduite contre les vaccins.

Mais le plus important est de rester informé. Mais surtout, il ne faut pas dévaloriser les données dont nous disposons déjà sur la protection vaccinale, qui certifient l’intérêt de la vaccination contre toutes les variantes que nous avons traitées jusqu’à présent.

suis le dans Google Actualités et soyez le premier informé de toutes les nouveautés
Découvrez toutes les dernières nouvelles de la Grèce et du monde sur

Madeline Favre

"Maven du bacon indépendant. Étudiant. Fan extrême de la culture pop. Joueur amateur. Organisateur. Praticien de Twitter."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.