MotoGP 2022. GP de France au Mans, Enea Bastianini premier en FP2 – MotoGP

Enea Bastianini est le plus rapide devant Aleix Espargaro et Alex Rins. Autres Italiens : pecco Bagnaia cinquième, Franco Morbidelli 11e, Fabio Di Giannantonio 15e, Marco Bezzecchi 16e, Luca Marini 17e, Andrea Dovizioso 19e

13 mai 2022

jeet les hommes – On va fort au Mans, très forte, en partie grâce à des températures bien supérieures à la moyenne. Au final presque tout le monde ils montent des pneus neufs pour le « time attack », avec Enea Bastianini capable d’arrêter le chronomètre sur un génial 1’31 » 1480”202 plus rapide que Aleix Espargaró avec Aprilia, 0 ”297 de Alex Rins avec Suzuki.

Peu de temps après avoir réalisé le meilleur temps, Enea s’est écrasé dans la première variante, la moto et le pilote traversant la piste : c’est un point très dangereuxil arrive très souvent que le vélo tombé se trouve au milieu de l’asphalte du virage suivant. Vraiment critique† Bastianini, qui avait déjà été annulé deux fois juste avant parce qu’il était passé par-dessus le trottoir, a été très bon lors de sa dernière tentative.

Bastianini a maintenant conclu un accord avec Ducati pour 2023même si l’équipe n’est pas encore définie : tous les indices mènent à Bastianini qui fait toujours partie de l’équipe Gresinimais pour l’instant ce n’est vraiment qu’un détail.

Le grand Aleix Espargaro

JUSQU’Ànche Aleix Espargaro est parti très fort, quand il semblait avoir brûlé la tentative de pneu tendre. Mais Espargaro est dans bonne formeil se sent en harmonie avec cette Aprilia toujours aussi compétitive : une deuxième place et une régularité de haut niveau font de lui l’un des grands protagonistes de ces courses libres.

Alex Rins, une grande fierté

c.tout comme le pilote Suzuki : « Le motivation prouvera à quiconque a décidé au Japon que je me trompe ils l’ont fait », a-t-il déclaré hier. Et aujourd’hui, il s’est avéré avoir caractère et envie de bien faire† Bravo Alex alors Joan Mir est huitièmeaprès avoir été est tombé violemmentheureusement sans conséquences.

Salle d’eau rapide

b.uona la mise en œuvre de Jean Zarcoquatrième, avec Pecco Bagnaia cinquième, efficace et silencieux: peut être très compétitif. Comme il se peut Fabio Quartararo, sixième, mais à un bon rythme. Pendant FP2, Fabio l’a essayé aussi. Testé le bras oscillant à Jerez, avant de revenir au traditionnel. Pas en avant pour Franco Morbidelli, 11e, mais chute au final.

Marquez retour

OU ALORSrmai est presque une règle : le vendredi Marquez lutte† Ou peut-être oui sauvegarderen plus de deux sauvetages de sa part, un en FP1 (VIDÉO) et l’autre en FP2 : Marc est physiquement dépaysé, il continue à lutter, les améliorations sont très minimes. Inquiétant. Il lui sera dédié les nouvelles au premier rang

Marquez est 14e, mais ce n’est pas comme les autres Honda, qui sait quoi. Amélioration pour KTM, septième avec Binder.

Le 10 en Q2

Qces pilotes actuellement au T2: Bastianini, A.Espargaro, Rins, Zarco, Bagnaia, quartararo, binder, Mir, P. Espargaro (avec le temps de FP1), Miller (également écrasé en FP2)

Sharon Carpenter

"Ninja de la culture pop. Lecteur. Expert du café. Spécialiste de la bière hardcore. Troublemaker. Fier communicateur. Joueur en herbe. Fanatique de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.