Nouvelles sanctions contre la Russie par les États-Unis, la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne

Le président américain Joe Biden et les dirigeants français, allemand et britannique ont réaffirmé aujourd’hui lors d’une vidéoconférence qu’ils sont déterminés à continuer d’augmenter le prix que la Russie paiera « pour l’invasion non provoquée et injustifiée de l’Ukraine », a annoncé la Maison Blanche.

Biden, le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Soltz et le Premier ministre britannique Boris Johnson « ont souligné leur engagement à continuer de fournir une aide financière et humanitaire, ainsi qu’une assistance en matière de sécurité, à l’Ukraine », indique le communiqué.

Le front occidental jusque-là uni sur les sanctions économiques a réprimé aujourd’hui la question de l’interdiction du gaz et du pétrole russes, une proposition largement rejetée par l’Allemagne.

Le président américain Joe Biden et les dirigeants français, allemand et britannique ont réaffirmé aujourd’hui lors d’une vidéoconférence qu’ils sont déterminés à continuer d’augmenter le prix que la Russie paiera « pour l’invasion non provoquée et injustifiée de l’Ukraine », a annoncé la Maison Blanche.

Biden, le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Soltz et le Premier ministre britannique Boris Johnson « ont souligné leur engagement à continuer de fournir une aide financière et humanitaire, ainsi qu’une assistance en matière de sécurité, à l’Ukraine », indique le communiqué.

Le front occidental jusque-là uni sur les sanctions économiques a réprimé aujourd’hui la question de l’interdiction du gaz et du pétrole russes, une proposition largement rejetée par l’Allemagne.

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.