Opération également à Ioannina. Une organisation transnationale de trafic de drogue a été dissoute

Des opérations policières simultanées menées par la police financière et Europol dans six villes du pays, dont Ioannina, ont démantelé une organisation criminelle transnationale active dans le conditionnement, la distribution et la distribution de stupéfiants illicites en Grèce et à l’étranger.

Trois personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’affaire et ont été inculpées des crimes d’organisation criminelle, de faux, ainsi que de violations des lois sur les armes, le blanchiment d’argent et les sports amateurs et professionnels.

Selon l’enquête, les membres de l’organisation sont actifs, au moins depuis janvier 2017, dans le stockage, la commercialisation, la distribution, l’approvisionnement et la distribution de préparations contenant des anabolisants illégaux et interdits et d’autres substances dangereuses pour la santé publique, à des fins de pour obtenir un avantage de propriété illégitime.

Les membres de l’organisation ont suivi une méthode d’action spécifique (modus operandi):

– diverses salles servant d’entrepôts de préparations,

– une salle de sport et un magasin de suppléments nutritionnels utilisés pour la distribution ultérieure,

-ils ont utilisé de faux emballages avec des éléments de sociétés pharmaceutiques légales, dans lesquels ils ont placé les préparations illégales, ainsi que de fausses bandes d’authenticité de l’EDF,

-ils ont essayé de cacher et de légitimer l’origine des revenus qu’ils gagnaient via des comptes bancaires tiers et des cartes de jeu,

– fausses informations et adresses d’expéditeur signalées aux entreprises de messagerie lors de l’envoi de colis.

L’activité de l’organisation ne s’est pas limitée à la Grèce, mais s’est également étendue à l’étranger (Italie, Allemagne, Autriche, Espagne, France, Chypre, Belgique, Royaume-Uni, Malte, États-Unis, Pays-Bas et Luxembourg) où reposait un grand nombre de colis. L’approvisionnement en préparations et en matières premières pour leurs emballages provenait principalement de Chine, de Bulgarie et de Pologne.

Parmi les clients de l’organisation, tant en Grèce qu’à l’étranger, figurent 27 athlètes de divers sports, 10 gymnastes – entraîneurs, 10 propriétaires de gymnases – sites sportifs, propriétaire d’un magasin vendant des suppléments nutritionnels et propriétaire d’une pharmacie.

Le démantèlement de l’organisation criminelle a eu lieu dans le cadre d’opérations policières coordonnées et simultanées, avec l’aide et le personnel d’Europol, tôt hier matin, mardi 18 janvier 2022, en Attique, Thessalonique, Patras, Xanthi, Ioannina et Drama.

Au cours des perquisitions subséquentes des maisons, commerces, véhicules et installations, les objets suivants ont été trouvés et saisis :

-135 000 comprimés – ampoules contenant des anabolisants et d’autres drogues illégales,

-124 620 euros,

– pistolet à air comprimé et chargeur de 9 balles métalliques,

– poing et couteau,

-9 téléphones portables et disque de stockage numérique,

-grande quantité de matériel d’emballage et quelques notes manuscrites.

Il est à noter que les revenus de l’activité illégale de l’organisation s’élèvent à plus de 600 000 euros, tandis que la valeur totale des préparations saisies est estimée à plus de 200 000 euros.

Les détenus ont été présentés avec le dossier les concernant au procureur de la République compétent.

Il est rappelé que les citoyens peuvent contacter le numéro de téléphone 11012 ou les adresses e-mail de manière anonyme ou anonyme [email protected] & [email protected] de la Direction de la Police Financière, de fournir des informations ou de dénoncer des actions ou activités illégales et répréhensibles contre le secteur de l’économie, les biens publics, ainsi que les droits sociaux et assurantiels.

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.