« Participant coriace ». Ancien ambassadeur de l’adversaire de Macron

Marine Le Pen a déclaré immédiatement après le second tour de l’élection qu’elle « n’abandonnera jamais et ne quittera pas la politique ». L’invité de l’armée polonaise, Andrzej Byrt, ancien ambassadeur de Pologne en France et en Allemagne, s’est vu demander par Michał Wróblewski, animateur de l’émission « Tłit », si la perte de l’élection présidentielle pouvait être une fin politique de Le Pen sur la scène française. – Pas. Elle a suivi l’exemple de son père, qui était un combattant acharné, beaucoup plus extrême, nationaliste et par moments également antisémite. Elle est une combattante politique acharnée et ne démissionnera certainement pas. Quoi qu’il en soit, les vrais politiciens du monde entier sont reconnus par le fait qu’ils ne s’écartent pas des objectifs qu’ils se sont fixés. Donc, il va certainement essayer de recueillir des opposants et, surtout, de recueillir et d’enregistrer les « accidents » de l’actuel chef de l’Etat – a déclaré l’invité des forces armées polonaises. – Elle jouera certes contre Macron et surtout sa politique d’ouverture en France et son influence sur la politique mondiale, mais en même temps sans oublier ce qui se passe dans le pays – a jugé Byrt. L’ancien ambassadeur a souligné que « ce sera une dure bataille politique ». – Les deux lors des prochaines élections à l’Assemblée nationale, mais nous en aurons plus, car ils auront à nouveau l’autonomie, pour le Parlement européen. Elle rassemblera résolument ses partisans. Et n’oublions pas que la différence dans la victoire de Macron sur Marine Le Pen aux élections précédentes était plus grande il y a cinq ans. Il est encore grand maintenant, mais il s’est néanmoins rétréci – soyez l’invité de l’armée polonaise.

Godard Fabien

"Praticien de Twitter. Nerd de l'alcool. Passionné de musique. Expert en voyages. Troublemaker. Créateur certifié."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.